Bilan de semaine 25

Black Sails 1.07 Mouais. Les manipulations de Silver étaient laborieuses et il ne reste que la perspective d’une action contre Flint pour réveiller tout ça. Parce que le reste était soporifique et montre à quel point les personnages ne servent pas à grand chose. Vane, sérieusement ?

Bates Motel 2.02 Aie. C’est dommage que le show n’exploite plus vraiment l’ambiguïté du personnage de Norman, au profit des histoires des personnages secondaires. Je ne retrouve pas ce ton un peu « effrayant ». La série s’est transformée et reste agréable à suivre, mais j’attends mieux. Même la relation limite incestueuse entre Norman et sa mère est mise de côté, avec une scène de rébellion de Norman qui vient un peu de nulle part. Pourtant il n’y a pas eu de changement de scénaristes…

call the midwife 3e08

Call The Midwife 3.08 Season finale Le départ du personnage principal de la série était annoncé, et malgré une scène finale précipitée l’émotion était bien là. Une page se tourne, et j’ai eu quelques frissons à l’idée de dire au revoir -temporairement – aux personnages sur le parvis. J’ai moins été ému par l’atmosphère pesante du décès, un brin trop longue. Pour l’avoir vécu, c’est effectivement une curieuse sensation. Une vie s’en va une autre arrive…C’est le cycle de la vie.

elementary 2e18

Elementary 2.18 Toujours bluffé par la narration de la série, qui multiplie les fausses pistes, revient sur d’anciennes en trouvant un éclairage nouveau, le tout en restant surprenante. Brillant.

Grey’s Anatomy 10.15 Les histoires médicales ont vraiment été survolées, ne laissant que peu de place à l’émotion. Mais au moins le développement des personnages était plus posé. C’est devenu tellement rare…

Growing Up Fisher 1.03 Bien aimé. Le show exploite bien le handicap du père, à la fois héros et bourreau du fils. L’épisode a non seulement donné un peu plus de temps à Jenna Elfman, mais il a bien recollé les différentes intrigues sans s’attarder sur une morale lourdingue. C’était drôle, rythmé, et globalement bien écrit. Nous y sommes presque.

Hannibal 2.03 L’ennui, c’est que l’on sent encore une fois que l’épisode traîne en longueur. Certaines scènes sont presque copiées-collées entre elles. Et si au début de l’épisode, certains dialogues sont à la hauteur du double langage des protagonistes, vers la fin on est toujours et encore dans la répétition. Et la musique m’assomme encore plus que pour la première saison, j’ai l’impression. Bref, j’ai beau me forcer, Hannibal n’arrivera pas à me convaincre. Encore moins quand elle s’essaye au legal drama.

Helix 1.11 Les Vecteurs se mettent à kidnapper les gens puis à faire des interventions médicales. Ça pose un grand problème avec la bestialité primaire affichée des premiers jours. Au lieu de parler de monstres sans identités, les auteurs dévient de leur sujet horrifique. Reste l’arrivée de l’antidote, qui fait plaisir. Quant à l’énième menace humaine sur la base, elle essaye de se donner un genre, mais elle fait plutôt rire… Encore 2 épisodes ? Mais jusqu’où vont-ils aller ?

Marvel’s Agents of SHIELD 1.15 Bof. L’épisode est prévisible jusqu’à la moelle, avec une Lorelei qui s’interpose dans le seul couple de la série. Et même les scènes d’action étaient un tantinet ridicules…

Mixology 1.03 Il est vraiment dommage que l’épisode en fasse des tonnes avec le dragueur lourdingue qui revient sans cesse à la charge. C’est LE cliché le plus insupportable de la série, et ça rend l’épisode plus agaçant qu’amusant. Et j’ai aussi remarqué que le montage des flashbacks a été ralenti. Bref, vraiment déçu pour le coup.

my mad fat diary 2e04

My Mad Fat Diary 2.04 Beaucoup aimé l’épisode, et tout le discours sur le courage, la façon d’affronter ses peurs. C’est d’autant plus intéressant à l’adolescence, évidemment où la plupart des personnes sont mal dans leur peau. Et si l’issue rassure, elle n’idéalise pas la situation non plus. J’espère juste que la série retrouvera un peu son humour, un peu mis de côté cette saison…

nashville 2e17

Nashville 2.17 Plutôt satisfait de l’épisode, essentiellement parce qu’il arrive à opposer les tempéraments de Rayna et Juliet ce qui provoque leur auto-destruction. Je suis tout de même très inquiet des tromperies à venir… tout cela va bien trop vite, la série est devenu un tourbillon. C’est bien dommage parce que parfois elle arrive à donner un supplément d’âme, un propos plus intéressant sur le monde de la musique.

Once Upon a Time 3.12 Comme suspecté le reboot n’est pas des plus passionnants avec cette histoire d’amnésie levée par une potion venue d’on ne sait où. Le retour à Storybrooke et l’annonce de la nouvelle némésis rend heureusement les dernières minutes plus acceptables. Mais je crois que j’ai perdu foi en la série.

Once Upon a Time in Wonderland 1.10 Un peu dommage que l’épisode s’inspire de The Ring, mais le plus important était de voir l’origine de Cyrus, et sa mission. En donnant au show une vraie généalogie, les enjeux deviennent du coup un peu plus intéressant. Reste à prouver l’utilité du Jabberwocky…

parenthood 5e17

Parenthood 5.17 Un des meilleurs épisodes de la série. En réunissant la famille pour une occasion religieuse (alors qu’elle n’est pas pratiquante), les auteurs ont fait la démonstration éclatante de leurs talents. Les problèmes de chacun sont présentés sous un jour léger ou émouvant. Léger, avec Adam qui découvre qu’il est le second choix pour être parrain, Sarah qui découvre que sa maison d’enfance est en vente… Ou émouvant, avec le couple Julia/Joel qui essaye de retrouver ce qui les a uni. Le speech de Zeek était également parfait. Bravo.

raising hope 4e18

Raising Hope 4.18 Un bon épisode qui va très difficilement faire passer la pilule de l’annulation de la série. Quel coup de vieux, aussi, de revoir Judith Light… J’ai bien aimé l’idée que Hope avec son comportement glacial angoisse les parents (même si ça fait redite), et le « duo » chanté par Burt sans Virginia était irrésistible. Kudos à l’acteur.

rake 1e08

Rake 1.08 Excellent épisode. Bon, l’issue du procès était un peu trop facile, mais l’ensemble des intrigues était irrésistible. Voir Keegan enfin réussir alors qu’en fait il se met encore plus en difficulté a quelque chose de jubilatoire. Et surtout, c’était drôle. Des répliques aux acteurs, je suis tombé amoureux de la série. Le choc de son annulation prochaine va être d’autant plus rude.

the americans 2e03

The Americans 2.03 J’étais plutôt content de voir la fille de nos espions occuper enfin les débats, même si j’espérais mieux pour la conclusion. Avoir une thématique sur les enfants victimes des adultes, c’était vraiment émouvant, et ça redonne confiance pour la suite.

The Big Bang Theory 7.18 Sympathique. Que ce soit le jeu imposé par Raj’ ou la visite de Sheldon à sa mère, l’épisode était truffé de bonnes idées. Hélas, le rythme et la qualité des répliques n’étaient pas tout à fait à la hauteur. Mais j’ai adoré la scène finale et le running gag sur ce pauvre Stuart. Cruels scénaristes.

The Good Wife 5.13 Le petit pic à l’égard des séries policières était peut-être rigolo, mais il aurait fallu soigner davantage l’intrigue pour un épisode de reprise. Mais peut-être que j’en attendais trop. La surveillance des conversations, heureusement, complique un peu la tâche de tout ce petit monde, façon « main invisible ». Ça masque cependant difficilement l’énième attaque contre Will… Cette histoire de votes truqués était pourtant l’occasion de faire autre chose…

The Walking Dead 4.13 Quelle seconde partie de saison soporifique, avec des zombies planqués derrière des portes, encore et encore… J’espérais bien mieux pour évoquer Glenn/Maggie. Et la preview de la semaine prochaine est carrément décourageante.

true detective 1e08

True Detective 1.08 Season finale A la fois satisfait et un poil déçu. Satisfait, parce que la mise en scène et le travail sur les décors rend la chasse à l’homme exaltante (y compris sa conclusion presque poétique). Un peu déçu, parce qu’il n’y a aucun vrai twist, et un happy ending. Les personnages secondaires sont complètement mis de côté, ce qui me dérange aussi. Après avoir tant lu que la série n’était pas qu’une intrigue policière (pour défendre sa faiblesse dans cette partie de l’écriture), je constate amèrement que l’histoire se résume à une lutte du bien contre le mal… une façon de rapprocher les points de vue de Rust et Marty, mais une issue de secours bien trop facile vu tout le discours philosophique développé au fil des épisodes. Mais la série restera tout de même l’un des gros chocs de la saison.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s