Full Sun [Pilote – Corée]

Full Sun

Encore appelé Beyond the Clouds, le nouveau drama de KBS nous propose de nous écarter pour un temps des très bonnes comédies romantiques à l’antenne. Et si en soi cette option est rafraichissante, les deux premiers épisodes n’arrivent pas à totalement tirer leur épingle du jeu.

Difficile, au fond de mettre exactement le doigt sur ce qui ne va pas. Oui, la recette du mélodrame n’a pas changé d’un iota, et il manque sans doute un peu de personnalité, un peu de surprise pour arriver à s’impliquer.

full sun flashforward

Il faut dire aussi que ça commençait plutôt mal, avec un énième flashforward sur les derniers instants de notre héros. Dans la neige, il est sur le point de se suicider et se remémore les instants passés aux côtés de celle qu’il aime… Il faudra un jour que les auteurs se rendent compte à quel point le procédé est usé jusqu’à la corde.

Sans surprise, le show raconte alors son histoire depuis le début, me laissant même dans une certaine perplexité. Oui mais encore ?

full sun flashback

La première rencontre manque d’étincelles et se borne à nous présenter le futur duo de la série. Notre héros Jung Se Ro (Yoon Kye Sang, The Greatest Love) survit difficilement en faisant des petits boulots de livraison, en s’occupant de sa grand-mère et restant attaché à un père escroc – condamné à de multiples reprises.  Un jour il livre chez une jeune femme Han Young Won (Han Ji Hye, East of Eden) joaillière talentueuse, passionnée par son métier, éprise de liberté et se moquant des conventions. Contre l’avis de ses parents fortunés (mais guère honnêtes), elle se fiance avec un homme absolument parfait.

full sun vol

Et vous savez bien que dans les drames, les hommes parfaits sont voués à disparaître très rapidement (et souvent dans d’atroces souffrances !). Son fiancé, donc, l’aide à participer à la manifestation internationale de joaillerie à Bangkok. Il grave deux diamants exceptionnels devant intégrer une parure, mais se fait berner par le père de Jung Se Ro, qui avec l’aide complices, parvient à échanger les diamants presque à son insu. Les faux diamants finissent par intégrer le travail de notre héroïne, qui se fait humilier en public lorsque sa parure se révèle en toc (un simple aimant suffira – on va quand même pas s’embarrasser avec les détails !). Hélas, le fiancé de Young Won aurait pu donner l’alerte s’il n’avait pas été kidnappé par l’équipe de voleurs. Et pour prolonger la souffrance de la jeune femme, celle-ci assiste seule à sa demande en mariage romantique… tandis que ce dernier sur le point de s’échapper se prend une balle d’un sniper… sous les yeux horrifiés de Jung Se Ro parti rejoindre son père à Bangkok. (Et ce dernier meurt accidentellement en voulant fuir ses équipiers). Ah ben oui !

full sun han ji hye

L’équilibre de la série aurait pu basculer à ce moment là, nous noyer sous les pleurs, mais fort heureusement les auteurs ont eu conscience d’avoir un peu abusé sur certains principes dramatiques. Avec un peu plus de retenue qu’à l’accoutumée, les deuils respectifs vont se faire assez rapidement. Jung Se Ro, présent sur les lieux du crime est condamné à 8 ans de prison tandis que notre héroïne repart en Corée sans l’avoir vu.

full sun yoon kye sang

5 ans plus tard, libéré plus tôt que prévu, Jung Se Ro veut se venger. Il apprend par la bouche des anciens équipiers de son père que le commanditaire serait le président de la société de joaillerie. Arrivé à Séoul et devenu incollable sur les pierres précieuses, il change d’identité et devient Lee Eun Soo. Sur le point de croiser enfin celui qu’il croit responsable de son incarcération, il s’aperçoit qu’il s’agit d’une femme… celle dont il était tombé amoureux il y a des années en lui livrant un colis. Alors qu’ils auraient pu s’aimer, toute la fiction est construite pour qu’ils se détestent.

Avec cet entremêlement d’enjeux dramatiques, on pensait alors que la fiction allait enfin poser un cliffhanger digne de ce nom sur leur rencontre/confrontation… Hélas, la seule vraie surprise du show sonnera comme une réelle déception, jouant sur l’idée d’un héros faussement énigmatique et un rien bavard, pour relever son charisme défaillant.

full sun beyond the clouds han ji hye

Alternant les climax réussis et loupés, la fiction a donc du mal à enthousiasmer, d’autant que les personnages manquent singulièrement de caractère. Certes, notre héros aime son père malgré ses activités délictueuses, mais il ressemble davantage à un pion qui ne suscite guère d’empathie. Concomitamment, l’héroïne follement amoureuse vit tellement sa vie de manière isolée (et précipitée), qu’on arrive pas à la définir comme la « veuve ». Bref, malgré ce qui leur arrive, malgré une histoire qui aurait du prouver leur détermination devant tant de détresse, on se laisse bercer par un histoire où ils paraissent un peu « mous ». Avec un background aussi limité, difficile de croire en leur motivation.

Alors comment nous faire revenir ? L’identité du commanditaire ne fait guère de doutes, et le scénario ne cherche pas du tout à nous surprendre. Il suffit de tendre l’oreille pour confirmer nos soupçons.

full sun thailande

Sans grande imagination, sans souffle, la série n’a pas non plus une bande originale capable de réveiller le téléspectateur. A sa décharge, le scénario possède un rythme élevé, un changement provisoire de cadre (la Thaïlande), et quelques jolis plans visuels. Avec se recette suivie d’un peu trop près, la série est néanmoins capable de plaire, à défaut d’impressionner.

Pas de coup de cœur, donc, mais les amateurs du genre ont quelque chose de solide à se mettre sous la dent, ce qui n’est déjà pas si mal. Moi j’attends d’en savoir un peu plus avant de trouver des successeurs aux excellents dramas de ces derniers mois.

feu_clignotant1

Publicités

Une réflexion sur “Full Sun [Pilote – Corée]

  1. Franchement j’ai failli laisse tomber aussi mais ca vaut le coup de perserver ne serait que pour le trio d’acteurs qui sont juste fantastiques. Ce n’est pas un drama qui va reecrire les regles du genre mais la dynamique entre les protagonistes ont fait de moi une accro de Full Sun.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s