Bilan de semaine 17

Äkta Människor 2.07 La tension monte un cran avec la recherche du code, tandis que les hubots deviennent – volontairement ou on – de plus en plus dangereux pour les humains (lesquels ne sont pas en reste !). Si le plaisir de la découverte n’est plus le même et que les intrigues se simplifient, j’apprécie toujours autant cette saison qui sera probablement la dernière vu les audiences dans son pays. Snif.

Arrow 2.10 La multiplication des personnages, sans améliorer les enjeux, porte au moins ses fruits : les épisodes deviennent plus denses, et je prend un réel plaisir à suivre cette saison sans temps morts. Il faudrait juste que les scénaristes évitent de nous faire le coup du héros qui fait la gueule à ses « partenaires » tous les 2-3 épisodes, ça en devient ridicule.

Betrayal 1.12 Voilà pourquoi je n’aime pas les séries qui démarrent par des flashforwards… Non seulement la scène finale était attendue mais en plus elle était mal filmée. Et puis cette histoire de séparation/réunion du couple adultère était bien moins émouvante que les autres scènes disséminées pendant la saison. Bref, le climax est loupé.

Enlisted 1.02 Je reste sur ma faim. C’était bien la peine de diminuer le rythme des gags pour faire apparaître leur médiocrité (pleurer sur Toy Story pendant de longues minutes, ça fait rire qui ?). Quant aux gags plus respectueux de la thématique militaire, ils sont étrangement absents (La séquence de tir manquait de créativité). Cela dit, l’épisode sert davantage à asseoir la dynamique des personnages (la rivalité, la fratrie), et en cela il est sympathique. Mais guère plus. J’ignore si je vais continuer.

Girls 3.01-3.02 Je ne sais toujours si j’ai raison de continuer la série. Ces deux premiers épisodes étaient plein d’humour, mais j’ai toujours du mal avec l’écriture de certaines scènes. Pour moi l’évocation du quotidien, des rapports humains doit être touchante, et je n’arrive pas à comprendre le fonctionnement de ces « amitiés », où chacun est encore plus égoïste que l’autre. [Attention aux propos d’un vieux trentenaire : Je ne sais pas si c’est l’ère Facebook qui fait qu’on arrive plus à reconnaître ce qu’est une vraie amitié, mais je déplore les propos de Lena Dunham. Une vraie amitié, ce n’est pas ça. Et si elle arrive à les confondre, je la plains sincèrement]. Bref, j’attends le trait de génie, qui ne survient qu’une à deux fois par saison, mais pour l’instant je m’ennuie ferme.

Ground Floor 1.10 season finale Un épisode malheureusement prévisible jusqu’à la moelle avec des moments de flottement, répétés. La preuve que les scénaristes sont sans imagination. Bref, déçu jusqu’au bout.

Helix 1.03 Sympathique. J’ai tout de même du mal avec le montage des scènes destiné à faire ressentir un décalage, un malaise. Le procédé est beaucoup trop répété et finit par agacer. Mais la série arrive tout de même à donner une certaine tension, et le rebondissement final était bien amené.

Marvel’s Agents of SHIELD 1.12 Je reste insensible au background de Skye et Coulson, ce qui évidemment pose problème. Reste l’énième menace (dont on se contrefout) pour maintenir un minimum de tension. Non, vraiment, je ne vois pas ce qui pourrait me sortir de ma torpeur désormais.

mom 113

Mom 1.13 Un très bon épisode, avec de bonnes répliques et suffisamment de gags visuels pour déclencher l’hilarité. Et j’aime vraiment le fait que la série s’en tienne à son background sur l’addiction. Ainsi on peut expliquer (et rire) des comportements des personnages sans (trop) verser dans le nullissime et dangereux « haha il est drogué ».

nashville 2e11

Nashville 2.11 Beaucoup aimé. L’épisode fait le plein de très jolies scènes musicales. Malheureusement du point de vue des intrigues le show a tendance à accélérer les séparations et retrouvailles des personnages. Quant à la disparition d’un des boulets de la série, cette bonne nouvelle m’a tout l’air de cacher un complot qui n’a toujours pas sa place parmi les thématiques d’une fiction musicale.

parenthood 5e13

Parenthood 5.13 Excellent épisode, qui ne déçoit sur presque aucun point. Avec en point d’orgue la magnifique démonstration de Mae Whitman, émouvante aux larmes. J’apprécie aussi la réaction de Drew, définitivement plus conforme à son personnage. J’aime également la façon dont Hank a réussi a intégrer la série, avec autant de sensibilité que de maladresse. Et puis la confession de Julia à Sarah, fut également très troublante. Il ne restait guère que la réaction de Joel encore une fois disproportionnée. En espérant que le prochain épisode nous prouve que les auteurs avaient raison d’en arriver là. Mais en tous cas, l’épisode fut sublime.

Raising Hope 4.12 Une compétition culinaire ? J’étais prêt pour rire une bonne demi-heure. Hélas, les auteurs n’ont pas su exploiter le potentiel comique de leurs idées. Une fois encore, il manque ce petit plus pour que l’épisode soit marquant. On va bien finir par y arriver…

Sherlock 3.03 season finale Quelques moments marquants grâce une excellente mise en scène (lorsque Sherlock est au plus mal), malheureusement noyés par une intrigue fainéante (qui non seulement se termine sans trait de génie, mais se paye le luxe de massacrer le seul twist à peu près acceptable sur un personnage). Il fallait bien la promesse de ranimer l’arch-nemesis pour donner envie de voir la suite. Quelle déception.

Sleepy Hollow 1.11 J’ai un peu de mal avec la structure répétitive des épisodes avec nos héros qui découvrent la solution pour vaincre un démon. J’aurai aimé plus de rebondissements et de surprises, alors qu’on arrête pas de nous dire que l’Apocalypse arrive….

The Blacklist 1.11 La cible du jour était moins intéressante que les précédentes, la faute à une construction d’épisode bien trop fainéante. En revanche, les auteurs ont bien fait de montrer à quel point la vengeance de Red est sans pitié. Il ne faut surtout pas trop l’humaniser, la série y perdrait l’essentiel de son intérêt.

good wife 5e12

The Good Wife 5.12 Ravi des différentes tournures de l’épisode. Entre l’énième confrontation Will/Alicia, les coup-fourrés entre Kalinda et Cary, et surtout l’énorme proportion que prend la fameuse vidéo de l’année dernière, il y avait de quoi se réjouir. Cerise sur le gâteau l’échange entre Alicia et Peter, particulièrement salé et émouvant. Vivement la suite !

2Broke Girls 3.13 Un épisode un peu plat qui manquait de gags visuels et de bons jeux de mots. Et puis surtout, le côté trash a disparu. Dommage. Ce n’est pas avec l’intrigue sur l’insupportable Deke que je vais me consoler.

Un petit mot sur le pilote de True Detective, que j’ai vu mais qui ne fera pas l’objet d’article vu le peu de temps qu’il me reste. Prestation impeccable des acteurs, bonne idée de voyager entre le temps présent et les années 80 pour maintenir le mystère, dialogues agréablement teintés de métaphysique, mais rythme beaucoup trop longuet pour moi, avec une scène finale extrêmement prévisible. Ajoutez à cela l’esthétisme d’Hannibal un rien repompé, et j’émets des doutes sur ma capacité à apprécier l’ambiance de la série. Bref, c’est beau, mais sans émotion, je m’ennuie. J’espère mieux pour le second épisode.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s