Enlisted [Pilote]

Enlisted

Après Brooklyn Nine-Nine qui était une comédie dans l’univers policier, voici donc Enlisted, la nouvelle série comique de la FOX qui nous plonge dans la vie d’une base arrière.

Rafraichissant ? Ça dépend des points de vue. Certes, on ne voit que rarement des militaires dans des fictions qui cherchent à vous faire rire, mais la plupart des gags empruntés ressemblent un peu trop à une compilation de Police Academy. Vous savez, ces bras cassés qui s’entraînent au tir et finissent par réussir leur mission, dans une avalanche de farces et attrapes tous plus gros les uns que les autres. Alors pour 10 gags ratés en moins de 30 secondes, il y en aura bien un qui vous fera rire … et vous donnera honte de vous quelques secondes plus tard.

enlisted casting

Époque oblige, nous n’aurons pas droit à des plaisanteries en dessous de la ceinture toutes les 3 minutes, et la thématique machiste a largement été écartée, à la différence de Bluestone 42, l’abominable comédie militaire britannique. Nous aurons hélas bien droit à une allusion sur une possible relation entre une militaire et un rescapé de la guerre d’Afghanistan un rien lourdingue, mais le show semble pour l’instant se présenter comme l’histoire de 3 frères engagés dans l’armée, qui se retrouvent ensemble dans la même unité, celle des losers, où les missions consistent à nettoyer le matériel ou retrouver un chien égaré.

enlisted brotherhood

A vrai dire, on s’en moquerait presque, de cette histoire de fratrie que l’on essaye de nous vendre via un catalogue de photos. La série prend parfois le douloureux virage de la morale, cherchant à nous tirer quelques larmes sans jamais y parvenir. L’épisode franchement décomplexé prend alors soudainement des airs sérieux, cassant l’ambiance. Difficile de s’impliquer…

Et puis il y a aussi cette question du nationalisme propre aux fictions américaines, qui empêche de vraiment rentrer dans le jeu. Fort heureusement, c’est largement atténué et on évite de justesse le discours sur le meilleur pays du monde, mais les italiens en prennent tout de même pour leur grade.

enlisted americans have a tank

Au moment du bilan, je suis donc partagé. Quand la série enchaîne les gags de Police Academy sur un rythme frénétique, ça ne vole pas bien haut, mais je suis bien obligé de dire que j’ai souri. Il y a ce côté désespéré de gags oldschool, cette bonne ambiance générale qui rend un tantinet nostalgique. Ces moments où on se dit « c’est vraiment très bête ! ». Hélas, cela va de pair avec une fratrie peu engageante, une morale pesante, et beaucoup de déchets…

Alors par simple curiosité, on va dire que je regarderai le second épisode, mais je ne pense pas aller au-delà.

feu_clignotant1

Publicités

Une réflexion sur “Enlisted [Pilote]

  1. J’ai justement écrit un article dessus l’autre jour et c’est vrai que même si l’humour est bas de plafond, j’ai bien aimé car je pense qu’ils ont mit le paquet sur le pilot histoire d’attirer les foules et puis la FOX et la subtilité comique ça fait 2 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s