Intelligence [Pilote]

Intelligence

Avec un titre pareil, il va être difficile de résister à la tentation. Je vois déjà les myriades d’affiches « Intelligence ? Une série qui porte mal son nom », « loin d’être brillante », …

Il faut dire que les auteurs ne se sont pas fatigués avec leur énième histoire d’un homme couteau-suisse qui suscite l’envie de tous les pays… Ainsi, notre héros interprété par notre Josh Holloway (Lost) s’est fait implanter dans le cerveau un ordinateur capable d’analyser, accéder rapidement à toutes sortes d’informations, pirater toutes sortes de systèmes, etc… Une sorte d’Intersect (Chuck) amélioré, sauf que Chuck était loin d’être un combattant aguerri. C’était un geek.

intelligence fx

Et c’est là que le bât blesse. Intelligence se prend tellement au sérieux qu’on s’endort profondément devant les exploits numériques, les cascades et les effets spéciaux liés à ce nouveau joujou. Josh Holloway incarne un militaire sur-entraîné, et son personnage rejoint ainsi la cohorte de héros sans réelle profondeur. Tout au plus essaiera-t-on de nous vendre un fil rouge sur la recherche de son ex-femme qui aurait trahi son pays… On aura vu mieux pour accrocher le téléspectateur.

intelligence meghan ory

A ses côtés, on nous impose Meghan Ory (Ruby de Once upon a time), en agent des services secrets qui a un peu de mal à s’habituer à son nouveau compagnon. Mais pas le temps pour les bisbilles, ou pour former une relation intéressante. Le pilote est là pour nous en montrer plein la vue. Donc si vous n’aviez pas compris à quoi sert cette nouvelle technologie post-Manhattan Project, et bien l’épisode va se charger de vous le montrer, en long en large et en travers. Les rebondissements sont minimalistes, les raccourcis nombreux (et risibles) et les nouveaux méchants ne sont plus des terroristes arabes ou russes, mais des chinois qui volent des copies et améliorent le produit original. Le message est très subtil…

Bref, Intelligence est un divertissement bien bourrin, à des lieues de son titre (je vous avais dit que je ne pouvais pas résister). Sans humour, plombé par une écriture souvent incohérente et/ou un mauvais montage, je passe sans aucun regret…

feu-rouge4

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s