Kirstie [Pilote]

kirstie

Il est sans doute trop tôt pour se réjouir, mais quelle délicieuse sensation que de se retrouver en terrain connu, juste après avoir regardé un épisode de Cheers, la sitcom nostalgique par excellence.

kirstie kirstie alley

Kirstie joue évidemment sur la résurrection du genre, avec ses répliques théâtralisées, ses gestuelles, ses dialogues millimétrés, son rythme impeccable. Bref, pour tous ceux qui ne supportent plus les sitcoms en 4 caméras, les « recorded in front of a live studio audience« , fuyez. Pour tous les autres, réjouissez vous. De toutes manières je doute que les téléspectateurs de TVLand attendaient autre chose que ce qu’ils ont eu.

Mais moi, j’avais vraiment peur de me retrouver face à des stars qui font un ultime comeback, et qui patinent lamentablement devant le petit écran. Le pilote est un vrai hommage à cette télé d’autrefois, l’occasion de démontrer que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes. Kirstie Alley et Rhea Perlman, après avoir fait sourire pendant tant d’années sur Cheers, se remettent devant le petit écran, ensemble. Les kilos et les années n’entament pas leurs talents, et ils en jouent avec beaucoup d’autodérision. Et ça, le public d’Hollywood devrait vraiment le comprendre.

kirstie cast

Leur résurrection fait plaisir à voir, tout comme le génie comique et visuel de Michael Richards (Seinfeld). En dehors de la scène, on pourra évidemment déplorer les propos racistes de l’acteur, mais le fait est qu’il reste inégalé, un bosseur qui répète à l’infini le moindre de ses gestes pour faire rire. Avec même un petit clin d’œil à Seinfeld lorsqu’il glisse devant une porte. Ma première pensée ? « Bon sang j’ai rajeuni de 20 ans ». A défaut d’être originaux, les gags visuels sont familiers. Dans le bon sens du terme.

Après le pilote, l’annonce des guests est réconfortante (Kristin Chenoweth (Pushing Daisies), impeccable en doublure de notre héroïne, Richard Burgi,  mais on attend aussi Cloris Leachman (Maw Maw de Raising Hope) mais aussi encore plus d’anciens de Cheers (George Wendt, « Norm »),  ou de Seinfeld avec Jason Alexander. Que des pointures.

kirstie michael richards kirstie alley

Kirstie, c’est donc drôle. Vraiment. Oui, les mécaniques sont les mêmes, mais si certaines sont prévisibles, il reste de la place pour les amateurs. La plupart des réparties font mouche, les acteurs s’amusent. Hélas, à vouloir à tout prix cette réplique parfaite, les auteurs en font parfois de trop. Certaines scènes sont presque inutiles (s’envoyer des donuts à la figure, vraiment ?). Mais pas de quoi effacer ce sourire. (Et je n’ai pas perdu de temps. Avant de m’attaquer à la critique du pilote, je n’ai pas pu résister, j’ai sauté à pieds joints dans le deuxième épisode. Et vous savez quoi ? Ça s’améliore.)

L’écriture et le talent des acteurs. Voilà ce qui fait qu’une sitcom à l’ancienne sera à mon goût toujours plus drôle que les énièmes mockumentary qui humilient à longueur de temps leurs personnages. (Et franchement, j’ai de plus en plus de mal avec les « nouvelles » comédies).

Pour l’intrigue, malheureusement, il ne faut pas en demander trop : Kirstie Alley joue une star de Broadway, alcoolique, égoïste, qui se retrouve nez à nez avec son enfant qu’elle a abandonné il y a 26 ans. La dynamique n’a rien de révolutionnaire, et on échappe pas aux scènes moralistes. De quoi modérer un peu mon enthousiasme. Mais après tout, Cheers, c’était juste l’histoire d’amis autour d’un bar… et les effusions sentimentales étaient nombreuses.

Kirstie ne plaira pas à tout le monde avec ses codes datés et ses stars oubliées, mais pour un fan nostalgique comme moi, c’est une belle bouffée d’oxygène. En bouteille. Mais qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse, pas vrai ?

feu_vert3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s