[KBS Drama Special] Waiting for love

waiting for love

Retour vers les drama special de ces derniers mois aujourd’hui, avec cette fiction diffusée en deux parties d’une heure chacune. Waiting for Love était un petit évènement en soi, puisqu’il signait le premier vrai rôle de la chanteuse BoA à la télévision, avec pour partenaire le très sympathique Choi Daniel (Baby-faced Beauty).

waiting for love daniel choi boa

Et le résultat est assez mitigé. Tout simplement parce que si le drama  possède un concept intéressant (une homme et une femme qui ne se connaissent pas s’échangent des conseils sur leurs relations amoureuses respectives), il a bien du mal à le raconter. Ainsi l’introduction est pour le moins bancale : notre héros (Daniel Choi) devient conseiller en rencontres amoureuses parce que son ami – qui en fait son business -lui délaisse son téléphone, et on a bien du mal à accepter cette entrée en matière tirée par les cheveux. Car dans le même temps l’héroïne se voit offrir en cadeau un mois de « conseil », suite à sa rupture amoureuse spectaculaire filmée et diffusée sur internet. Extrêmement pressante avec son copain, elle avait fini par apprendre qu’il la trompait, et lui avait jeté des mollusques dans la figure.

waiting for love boa

Grâce à l’aide de ce conseil téléphonique, notre héroïne va comprendre pourquoi elle faisait fuir ses prétendants. Elle va respecter la fierté masculine (facture du restaurant, …) et se montrer moins oppressante. Seulement voilà, alors qu’il veut expliciter les relations homme-femme, le drama est un peu confus dans ses règles,  et on aurait apprécié un discours un peu plus réfléchi et rigoureux. On verra par la suite que c’est surtout une question de compatibilité, et qu’il n’y a pas de règle établie : si certaines personnes aiment les grandes déclarations en public, d’autre préfèrent un symbolisme amoureux plus discret…

waiting for love daniel choi

Heureusement le drama a le bon goût de montrer les efforts à faire des deux côtés d’une relation. Notre héros engagé dans une relation sérieuse n’arrive pas non plus à comprendre l’autre. Il ne doit se plier aux désidératas de sa bien aimée, ni lui faire confiance aveuglément, mais essayer de comprendre ce que chacun apporte à l’autre.

waiting for love boa daniel choi

La fiction utilise abondamment le split-screen pour montrer les parallèles dans la vie de chacun, et les lieux où ils se croisent sans se rencontrer (un grand classique). Et dans l’ensemble, pour un habitué des comédies romantiques coréennes, la frustration est tout de même là, car ces échanges n’arrivent pas à être suffisamment émouvants. La panoplie est là : lieux romantiques, demandes en mariage, mais cela ne touche jamais réellement au cœur.

waiting for love kim ji won

Ce n’est pas un problème d’acteur, car Boa et Daniel Choi sont à la hauteur. Surtout Daniel Choi, que j’ai trouvé une nouvelle fois vraiment à l’aise dans ce registre. Ce n’est pas non plus un problème de maturité du script, puisque le drama répond partiellement à sa promesse de montrer des couples dans l’air du temps (comprendre : la question des relations intimes sera abordée, et les baisers seront un brin plus explicites). Bien sûr, j’aurai préféré avoir des relations plus complexes et réalistes, mais la fiction s’en sort plutôt bien par rapport aux dramas traditionnel.

Je pense que c’est surtout un problème de direction. On attend patiemment une révélation, que les pièces du puzzle s’emboîtent, que le message véhiculé prenne enfin tout son sens. Les personnages vont-ils apprendre avec cette relation ? Vont-ils pouvoir se rencontrer ? Au lieu de nous concocter une fin certes pas très originale mais au moins efficace, les auteurs choisissent de donner une belle gifle au téléspectateur, sans pour autant parvenir à délivrer un message convaincant. L’échec est donc double : non seulement le couple attendu est mal engagé, mais en plus on peine à comprendre l’intérêt de cet énième twist.

boa waiting for love

Bref, avec une introduction bancale et une conclusion ratée, on devine que le script a été ré-écrit sans prendre en compte le cœur de l’histoire, qui fonctionne modérément, mais qui fonctionne tout de même. Il y a de belles scènes à découvrir pendant ces deux heures, où les personnages ont des tourments intéressants, mais l’ensemble reste peu cohérent.

On y était presque. Pendant un moment j’ai cru me revoir à l’époque où je découvrais les grands classiques de la comédie romantique coréenne. Mais pendant un moment seulement. Que cette déception ne vous empêche pas de regarder ces deux heures de fiction, si vous aimez le genre, ou si vous cherchez quelques idées romantiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s