Bilan de semaine 5

Arrow 2.03 Il va falloir songer à changer de registre pour Lauren, qui n’en finit plus d’être malmenée, kidnappée… Si même son papa lui fait la remarque, c’est que les scénaristes en sont conscients. Espérons qu’ils aient la solution. Parce que c’est bien gentil l’arrivée d’une superhéroïne, mais si c’est pour reproduire les mêmes effets… Enfin le plus affligeant c’est quand même ce qui se passe sur l’île, avec nos héros qui mettent des heures à grimper leur montagne avant de redescendre en 5 secondes sous les tirs de missile pour un suicide collectif.

betrayal 1e04

Betrayal 1.04 Bien aimé. L’intrigue prend vraiment le temps d’explorer la liaison adultère avec de très jolies scènes. Avec de multiples approches, l’étau se resserre autour de Karsten. C’est probablement qui fait le plus plaisir, car à ce stade de la série, on ne sait pas toujours quelle pièce va avoir le plus d’impact dans la destruction de l’édifice. Vraiment dommage que la série va être annulée vu les audiences. Et puis c’était rigolo de voir deux acteurs de The Boss à nouveau jouer dans la série (Rotimi et Hannah Ware)

brooklyn nine nine 1e06

Brooklyn Nine Nine 1.06 Le meilleur épisode jusque là. J’étais prêt à condamner l’épisode avec un Samberg qui en fait de trop, et puis j’ai été très content de sa conclusion, qui impliquait l’équipe toute entière. J’espère que ça va continuer ainsi, même si l’esprit potache n’est pas ma tasse de thé.

Downton Abbey 4.05 Très joli moment d’émotion entre Anna et Bates. Et je me demande où ça va nous mener. Mais malheureusement c’est à peu près tout ce que l’épisode avait à dire. Même si j’avoue avoir aimé le running joke sur un Molesley constamment rabaissé. Dommage pour Mary et Edith laissées pour compte.

elementary 2e05

Elementary 2.05 Encore une fois un bon épisode, avec une enquête solide. Mais j’ai aussi beaucoup apprécié l’humour, avec Sherlock qui avoue son secret à Joan. Cette dernière a d’ailleurs le mot de la fin, elle se révèle complice et cherche aussi à le piéger. Toutes les caractéristiques d’une solide amitié.

Grey’s Anatomy 10.06 Ouf. On passe un peu moins de temps dans les histoires de coucherie pour se recentrer sur des histoires médicales, à la fois drôles et émouvantes, même si elles ne sont pas très originales. Et puis Karev enfin exploité, lorsqu’il trouve un père qui l’a complètement oublié. Le bilan aurait pu être meilleur si on essayait pas de nous imposer les petits nouveaux qui n’ont définitivement aucun charisme (surtout Murphy !).

Homeland 3.04 4 épisodes. 4 horriblement longs épisodes pour enfin revenir au sujet de la série. La « surprise » de l’épisode n’en était pas une, malheureusement, parce que les auteurs avaient déjà donné de trop forts indices la semaine dernière. J’espère vraiment que la preview de l’épisode prochain n’est pas mensongère et que je pourrai finir à nouveau un épisode de la série sans m’assoupir.

Marvel’s Agents of SHIELD 1.05 Je suis content d’en savoir un peu plus sur les enjeux (les bad guys, la motivation de Skye), mais tout cela manque énormément de charisme. C’est fou de se dire que tous les guests écrasent littéralement le casting. Néanmoins, c’est indubitablement le meilleur épisode jusque là.

Masters of Sex 1.04 Comme souvent, il y a de jolies scènes dans cette série, qui par le biais de la sexualité s’ouvre à d’autres thématiques. Ce coup-ci, les hommes sont mieux esquissés : on évoque la paternité qui implique de se détacher du modèle que l’on a eu, ou la question du fantasme masculin. C’est un peu dommage qu’on soit obligé de passer par des modèles un peu caricaturaux (l’ex dans la dèche qui vient juste pour satisfaire ses envies, ou le don juan de l’hôpital…). Cela dit, c’était bien vu de nous rappeler que les femmes ne pouvaient disposer de leur corps sans le consentement de leurs maris.

mom 1e05

Mom 1.05 J’ai beaucoup aimé. La série a de bonnes réparties, et son discours sur l’alcoolisme est plutôt original. On est en décalé, on fonctionne en alternant clin d’œil et tarte à la crème, et surtout, les acteurs font du très bon boulot pour donner vie à aux situations pas forcément hilarantes. On ne le dira jamais assez, mais la gestuelle, les mimiques, c’est très important dans une comédie.

Nashville 2.05 S’il y a bien un cliché que je déteste dans une série, c’est lorsqu’un personnage incapable arrive subitement à renverser son auditoire. Que ce soit le fiston qui fait un coup magique au baseball, ou la chanteuse de country opérée qui se remet à chanter sans problèmes. C’est d’une fainéantise impardonnable. C’est d’autant plus dommage que la série est capable de rester cohérente dans la psychologie de ses personnages, mais côté évènements le soap a trop de grosses ficelles…Pour le reste, l’épisode passe beaucoup de temps avec les nouveaux personnages sans arriver à leur donner de l’intérêt (la black et la mini-juliette sont plus que limitées). Enfin, ce qui arrive à Lamar me laisse de marbre. Bof.

once upon a time 1e04

Once upon a time 3.04 Bien aimé. On retrouve le lien père-fils, la prophétie, et certaines scènes ne manquaient pas d’intensité. Et puis je crois que c’est la première fois où Peter Pan m’a paru convaincant (miracle !). Je comprends mieux le choix de l’acteur. Le seul truc lourdingue de l’intrigue pour le moment, c’est la blessure de Charming, dont on nous cesse de répéter qu’elle est mortelle. On a compris le message les douze premières fois.

Once upon a time in Wonderland 1.03 Après la déception de la semaine dernière, cet épisode remonte un peu la pente, grâce aux différents liens entre les personnages. Hélas, s’il est toujours plaisant de voir ce puzzle prendre forme, cela manque encore terriblement d’enjeux et de charisme (il faut dire aussi que le casting aurait gagné à être plus important). Bref, je ne rentre pas dedans. Il me faudra sans doute du temps pour commencer à l’apprécier.

Parenthood 5.05 J’aime l’idée que le couple Julia/Joel est finalement plus instable que prévu, et que le point d’équilibre est toujours à rechercher. L’épisode était bien mieux construit de ce côté là que tout ce qui nous avait été annoncé en ce début de saison. J’espère qu’ils sauront éviter le cliché de l’infidélité. Hélas, le reste des intrigues n’est guère passionnant, surtout au Luncheonette. Seule la scène finale était intense, avec Sarah qui n’arrive pas à voir autre chose que son miroir. Pour l’instant ce début de saison n’est pas faramineux.

the big bang theory 7e06

The Big Bang Theory 7.06 Un épisode sympathique, qui reprend les romances des différents couples. C’était mignon, drôle (mention spéciale à la déclaration d’Howard truffée de références geek), même si quelques réparties sont passées à la trappe. Inhomogène mais plaisant.

The Blacklist 1.05 L’intrigue du jour était plutôt convenue et je commence à être agacé par ces figures du crime de plus en plus monstrueuses. Heureusement, on en sait un peu plus sur le plan de Red, et on va enfin avoir notre révélation sur le boyfriend de notre héroïne. Juste à temps pour relancer l’intérêt.

the good wife 5e04

The Good Wife 5.04 Excellent épisode. Non seulement parce que la bombe est lâchée (même si on a pas encore vu les conséquences), mais parce que j’ai beaucoup aimé cette énième attaque contre la firme, désamorcée de façon drôle et méthodique. Sans compter que l’épisode se concentre sur Diane, toujours aussi brillante et fascinante. La série confirme son excellent début de saison.

The Michael J. Fox Show 1.06 La comédie reste dans son humeur gentillette. De fait, elle est complètement dispensable. Il n’y a pas la moindre once de délire, pas de fantaisie, pas de mordant. Que l’épisode se finisse avec un nouveau chien est sans doute ce qu’il y a de plus représentatif de l’état d’esprit des auteurs : l’envie de recréer un cercle familial à tout prix, où les bons sentiments surnagent. Même certaines sitcoms des années 80 avaient plus d’audace. C’est triste à dire, et presque triste à regarder. J’arrête là, je préfère mille fois me revisionner Cheers.

The Millers 1.04 C’est quand même triste de voir de bons comédiens patauger avec des lignes de dialogue affligeantes, et des situations forcées. Il faut savoir le reconnaître : Greg Garcia s’est magistralement planté en voulant s’installer dans un registre qu’il ne maîtrise pas. J’arrête là.

The Walking Dead 4.02 Mieux rythmée, plus poignante, la série retrouve son mordant à défaut de savoir se réinventer. Pour remettre un peu de suspense dans la formule, nos héros font des erreurs, sont moins bien organisés… Et puis quand on lui annonce que les cochons sont peut-être responsables, que fait notre shérif ? Il les saigne au point de se tremper (et s’infecter ?). Il y a heureusement la découverte finale qui devrait pimenter un peu les choses, on va voir si le show est capable de rebondir sur ses personnages.

The Wrong Mans 1.05 Un épisode moins drôle, mais largement porté par les comédiens et par le puzzle qui prend forme. Et j’aime de plus en plus la bande sonore de la série, qui est pour beaucoup dans le changement de ton assez jubilatoire.

2 Broke Girls 3.05 Mouais. J’aime bien quand la série revient sur le commerce de nos héroïnes, mais j’ai eu du mal à sourire devant leurs délires culinaires. Il y a sans doute un côté dénonciateur et provocateur (que ne renierait pas les créateurs de GTA) qui doit m’échapper.

Borgen 3.07-3.08 Ces épisodes ont moins développé d’idées politiques et se sont recentrés sur notre héroïne. Et malheureusement j’ai eu du mal avec le discours empathique sur sa maladie et sur sa propulsion dans les sondages juste après sa bourde, sans justification politique. C’était bien trop « facile ». Et puis les amours contrariées de Torben n’apportent pas grand chose à la série, ça fait limite remplissage. Déçu après les très bons épisodes de la semaine dernière. Mais il est vrai que j’ai toujours trouvé la série déficiente du point de vue de ses personnages (surtout en fin de saison 2).

Publicités

2 réflexions sur “Bilan de semaine 5

  1. Globalement d’accord avec toi, surtout pour Once Upon a Time et Shield. Shield : une vraie bonne idée, un vrai mauvais casting !
    Sophie.

  2. Les épisodes de la saison 4 de TWD sont pour l’instant bien découpées entre l’ambiance pesante qui règne à la prison. Mais la maladie qui arrive est un plus gros problème que les zombies.
    Pour Borgen, j’ai donné mon avis sur la saison sur KS 😉
    Salut Buzz 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s