Bilan de semaine 4

Arrow 2.02 J’ai tout de même un problème avec ce reboot forcé qui fait basculer la copine d’Oliver en adversaire acharnée du héros. Un choix scénaristique logique, mais qui aurait gagné à être annoncé en douceur. Pour le reste de l’intrigue, rien de foncièrement passionnant, avec Oliver obligé de quitter son « emploi » pour sauver une ville qui ne l’aime plus. Et tout le discours sur le changement de position de notre archer me fait craindre une édulcoration de la série. C’était déjà le cas depuis longtemps, avec de moins en moins de meurtre et de sang, mais l’atout de la série était sa noirceur, et il serait temps que les scénaristes s’en rappellent avant de commettre des erreurs.

Betrayal 1.03 C’est fou comme la série aime prendre son temps. Cet épisode est largement plus centré sur l’arnaque autour de TJ, mais n’oublie pas de parler de sa romance, à sa façon. Je comprends pourquoi le public ne suit pas : il n’y a rien d’explosif, et le scénario ne connait pas suffisamment de rebondissements pour appâter. Mais c’est cette différence qui fait son charme. Cela dit, j’espère que petit à petit les choses vont continuer à se pimenter.

Brooklyn Nine-Nine 1.05 J’aurai adoré le show si Samberg ne jouait pas dedans. C’est simple : les gags fonctionnent bien quand on aborde le groupe (mention spéciale au sergent flingueur), mais voir Samberg protester en marchant lentement, ça fait rire qui ? Excepté Samberg, donc, une bonne progression de l’humour et des gags.

downton abbey 4e04

Downton Abbey 4.04 Très bon épisode. Je suis d’autant plus content qu’on tourne la page (même si je me doute que ce n’est que provisoire) sur l’arnaque amoureuse qu’a subi Tom. Et j’ai vraiment aimé le traitement réservé aux amours d’Edith et de Mary, qui est de bonne augure – scénaristiquement parlant. L’épisode était intense, et une fois encore le couple maudit de la série (Bates/Anna) va avoir une terrible épreuve à surmonter. Fellowes sait comment appâter le téléspectateur…

elementary 2e04

Elementary 2.04 Excellent épisode, avec une intrigue bien ficelée (même si on regrettera une conclusion amère). Le raisonnement était impeccable, les rebondissements très nombreux, voilà une vraie enquête policière comme je les aime. On en profitera pour noter que Watson devient de plus en plus performante, elle ne sert plus de faire-valoir.

Grey’s Anatomy 10.05 Un épisode légèrement meilleur que le précédent, même s’il démontre une fois de plus que la fiction n’arrive pas à se renouveler (les histoires de pénis avec la mère Avery c’est du copié collé au niveau des blagues). Bref, ennuyeux, mais pas désastreux, surtout quand Christina met les pieds dans le plat avec Meredith (la seule bonne scène de l’épisode).

Homeland 3.03 Zzz… 30 Minutes pour voir l’acteur en baver dans sa tour dorée puis 20 minutes pour montrer le parallèle avec l’héroïne de la série. Intérêt et émotion  : zéro pointé. Les scénaristes d’Homeland sont les rois du remplissage. Je tiendrai pas jusqu’au bout.

Marvel’s Agents of SHIELD 1.04 La série s’est légèrement améliorée question humour, et je suppose qu’on va enfin avoir les prémices de l’élaboration d’une vraie opposition au SHIELD. C’est donc mieux, même si l’intrigue générale était encore trop plate et que nos personnages manquent sensiblement de charisme … et de bagout. Même Skye qui n’a pourtant pas sa langue dans sa poche n’arrive pas à m’enthousiasmer… Trop convenu ?

masters of sex 1e03

Masters of Sex 1.03 Après la douche froide de la semaine dernière, l’étude avance enfin, et notre médecin va de surprise en surprise, la toute dernière étant très émouvante. J’aime la façon dont la série parle de sexe, que ce soit en dérision ou de façon grave mais sans tomber dans le voyeurisme. C’était drôle, passionnant, émouvant. Bravo.

Mom 1.04 Bon il y a encore quelques problèmes de répliques qui passent à côté, mais l’ensemble garde son énergie, et ces personnages décalés sont toujours très sympathiques. Il faudrait juste que l’épisode raconte une histoire, car l’intrigue est quasi inexistante, et j’espère que ce point sera résolu avant que la série n’épuise ses possibilités.

nashville 2e04

Nashville 2.04 Superbe. J’aime vraiment la série lorsqu’elle détaille les émotions de chacun. L’incident autour de la fille de Rayna aurait pu être lourdingue s’il n’avait pas été désamorcé par tous les échanges suivants. En plus, ça a permis de rapprocher les deux chanteuses présentées comme concurrentes. J’ai toujours du mal avec la fausse grossesse, par contre…

Once upon a time 3.03 C’est mieux. La série utilise enfin à nouveau la notion de destin, thématique propre aux contes et au romantisme. Je suis moins enthousiasmé sur le choix qui a été fait, non seulement parce que les indices ne laissaient aucune place à la surprise, mais aussi parce que la personne me laisse de marbre. Cela dit toute tentative pour donner un peu de liens avec des personnages tertiaires est toujours bonne à prendre (Pauvre Mulan !). Quant à Tinker Bell, je suis plutôt content de voir Rose Mc Iver dans le rôle.

Once upon a time in Wonderland 1.02 Déçu. Le show manque encore de profondeur. Même si on découvre un peu plus le passé des protagonistes, ça reste assez sommaire (ou redondant : quel intérêt de nous montrer certains flashbacks comme l’enterrement de la bouteille alors que le lapin venait de la raconter ?). Et les effets spéciaux plutôt moches n’arrangent pas les choses…

parenthood 5e04

Parenthood 5.04 Comme souvent dans la série, il me suffit d’une belle scène avec Mae Whitman pour que je sois heureux. Mais l’épisode est aussi très drôle avec Adam lorsqu’il part à la rencontre du rappeur. Il est juste dommage que l’intrigue de Drew soit aussi plate, et dénuée d’émotion. Pourtant j’aime bien sa timidité, c’est quelque chose qui est assez rarement bien traité à la télévision.

peaky blinders 1e06

Peaky Blinders (UK) 1.06 season finale Très jolie fin. Même si le combat final était un poil décevant et prévisible. La tension était quand même là, et la mise en scène a appuyé comme il se doit là où ça fait mal. Bref, même si j’ai eu besoin de deux épisodes pour rentrer dans la série, au final, Peaky Blinders fut un excellent divertissement, écrasant largement les nouveautés américaines de cette rentrée.

Sleepy Hollow 1.05 Les petits morceaux de mythologie disséminés dans l’épisode (un autre cavalier de l’apocalypse, le purgatoire, et le retour du coupeur de tête) ne compensent pas l’intrigue faiblarde de la contamination. Il manque à la série de vrais personnages d’opposition pouvant rebattre les cartes, et pas de simples monstres à évacuer. J’espère une vraie montée en puissance (on en est au 5è épisode) et je n’arrive pas à me passionner pour ces enjeux.

the big bang theory 7e05

The Big Bang Theory 1.05 Beaucoup aimé. Certes la recette est inchangée, et on reprend les mêmes situations, mais ça fait plaisir de voir cette relation impossible entre Sheldon et Amy, tout comme Howard n’arrive pas à tempérer Bernadette. De bonnes répliques, de bons gags, c’est déjà très bien.

The Blacklist 1.04 Mouais. L’épisode tente d’imposer l’image de ce liquidateur mais en oublie d’écrire une vraie énigme et des rebondissements potables. Premier gros avertissement. Je suis moins sensible aux critiques concernant l’intelligence des agents gouvernementaux (et de l’héroïne). Il faut forcément qu’ils soient faillibles. C’est plutôt la répétition du procédé qui m’exaspère. Il y a des moyens scénaristiques pour contourner cela, et la série est plutôt fainéante.

The Good Wife 5.03 L’épisode m’a beaucoup fait penser à la méthode De David E. Kelley pour résoudre les problèmes éthiques dans les tribunaux, à savoir la porte de sortie qui empêche de statuer pour l’un ou pour l’autre parti. Pour le reste de l’épisode, le ton fut glaçant, et c’est triste de voir ce qui arrive au couple Will/Diane. Et maintenant j’attends la bombe atomique pour la firme. Après l’avoir tant annoncée, j’espère vraiment que le spectacle en vaudra la peine.

The Michael J.Fox Show 1.05 Malheureusement la sitcom tombe dans le plat et souffre d’un manque de personnalité. Aussitôt vu, aussitôt oublié. Une déception parce que je pensais que la série allait finir par décoller. Mais au 5è épisode, il n’y a guère de doute possible. Il va bientôt falloir faire un choix.

The Millers 1.03 C’est toujours mauvais, mais légèrement moins catastrophique que l’épisode précédent. Le problème, c’est qu’ils veulent en faire trop sur leurs gags. Ça passait pour Raising Hope parce qu’on était dans un univers bien plus délirant, mais là on est dans une famille trop « normale » pour qu’on ne soit pas irrité par ce père gaffeur à répétition. Car tout l’épisode n’est conçu que sur ce principe.

The Walking Dead 4.01 Mouais. Début de saison sans enjeu. C’est là qu’on se demande si la série n’a pas déjà tout exploré. Pour faire naître la tension, on essaye des choses abracadabrantes (des zombies qui passent tous au même moment à travers un toit pourri, ou un gars malade qui se balade tout seul dans la prison désormais surpeuplée sans croiser personne…). Reste le plaisir de retrouver la série et son ambiance particulière.

the wrong mans 1e04

the Wrong Mans (UK) 1.04 Je suis fan. L’épisode était une fois de plus complètement imprévisible, délirant et drôle tout en utilisant sa thématique de gangster. La collection de boites à musique, c’était irrésistible. Plus j’avance et je me dis que vais me refaire une intégrale dès la fin de la saison. A-ma-zing !

2 Broke Girls 3.04 Un épisode plus dense qu’à l’accoutumée, et tout aussi irrévérencieux. Le show continue sa galerie de personnages caricaturaux et décalés (et donc d’un goût plus que douteux), ce qui devrait permettre de nouvelles interactions et  espérons-le d’autres dynamiques. Cet épisode avait surtout l’avantage d’avoir quelques bonnes répliques.

  • Et toujours en bonus la diffusion sur Arte :

Borgen 3.05-3.06 Comme souvent avec les fictions politiques, l’idéal porté par les personnages se termine par un couperet qui permet à la fiction de revenir à zéro. C’est le cas pour le sujet ô combien casse-gueule de la prostitution, avec des parallèles très osés sur l’infidélité et les « coups d’un soir ». Intéressant, mais décevant donc. Enfin le deuxième épisode rappelant le maccarthysme était un peu trop convenu pour être passionnant. A côté de ça, étrangement, la maladie de Birgit m’a laissé de marbre, parce qu’on ne l’a jamais vu puiser dans ses ressources ou ses émotions. Mais là c’est une question de sensibilité.

  • Il va bientôt falloir faire un choix et écrémer ce visionnage hebdomadaire, et j’ai déjà quelques pistes (pour les séries américaines) :

Parmi les nouvelles comédies, je pense garder Mom. Clairement la sitcom la plus stable et la plus sympathique. Si Brooklyn Nine Nine évite d’en faire trop avec Samberg, elle est en bonne voie de rester également. C’est plus problématique pour The Millers, pas drôle, et pour The Michael J.Fox Show trop plate. Au moins l’une des deux sera éjectée du planning dans deux semaines.

Parmi les nouveaux dramas, c’est plutôt l’audience qui écrème à ma place. Lucky 7 a été annulée, Betrayal et Once upon a time in wonderland sont mal parties. Restent The Blacklist et Sleepy Hollow, deux shows qui n’arrivent pas à aller au delà de leur présentation, que ce soit en terme d’enjeux ou de complexification de leur univers. Je ne suis pas sûr de les continuer très longtemps… Heureusement il y a le câble avec Masters of Sex, mais j’espère voir le show avancer dans ses intrigues avant que je ne m’en lasse.

De toutes manières, il faut bien que je fasse de la place pour avancer dans les séries coréennes du moment.

J’en profite pour vous signaler que j’ai de nouveau écrit chez Critictoo, histoire de donner envie aux sériephiles de faire un fabuleux voyage au pays du matin calme. Il s’agit d’une liste des séries coréennes les plus marquantes de 2011 à 2013.

Publicités

5 réflexions sur “Bilan de semaine 4

  1. The wrong Mans est assurément la bonne surprise de cette rentrée! On va de surprises en surprises, le show trouvant toujours le moyen de nous emmener là ou on n’imaginait pas aller.. Bref, un vrai régal!

  2. Ah, le 4×01 de The Walking Dead.
    Étouffant, on pourrait dire. Le calme avant la tempête ?
    C’est vrai que l’on voit un épisode très mollasson sur les rapports des personnages, mais il reste encore l’ombre du gouverneur qui plane sur ce huit clos de fortune.
    Andréa manque un peu, tout de même.
    L’histoire avec la survivante était pas mal et je m’attendais à un plus gros piège pour Rick.
    Espérons quand même que la série ne va pas suivre les pas de la BD, sinon, ça risque de devenir vraiment très hard 😉
    A la semaine prochaine Eclair, je vais mater le 02.

    Quant à Borgen, j’ai trouver les épisodes plutôt sympas à suivre.
    Le premier sur la prostitution avait de bons arguments pour me demander si je n’allais pas faire ce métier 😀
    Le deuxième était dans la lignée de The good wife avec cette invitation dans la vie privée qui passe d’un statut simple à celui d’un homme qui passe dans la lumière où l’on fouille son passé dans les moindres recoins.

    Sinon, très bonne semaine série 😉

    • Merci pour ton commentaire ! Je ne sais pas à quoi m’attendre avec cette 4è saison de Walking Dead mais tu attises ma curiosité.
      Pour Borgen, oui, les arguments sur la prostitution étaient déstabilisants.Mais j’espère pour toi que tu as d’autres moyens de payer la redevance télé ! 😉
      A la semaine prochaine !

      • Mouhahahaha , pour la redevance 😉
        Je fais confiance à TWD. On ne sera pas plus que ça au bout d’un épisode.

        Je t’invite à venir le 7 days sur KS.
        Vers l’infini et Au-delà —————–> Salut !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s