Bilan de semaine 1

Comme je vous l’avais annoncé la semaine dernière, voici donc le retour de mes impressions hebdomadaires. Pas mal d’épisodes au programme, donc, mais j’attendais un peu mieux pour la rentrée. Comme d’habitude, les épisodes marquants sont ceux illustrés par des photos… Et les épisodes pilote ont leurs propres critiques.

Brooklyn Nine-Nine 1.02 Bon j’ai toujours un gros problème avec les blagues potaches de Samberg, mais en plus les gags ont encore baissé de niveau, au point qu’on se demande vraiment si quelqu’un est capable d’en rire. Frustrant de voir une comédie rafraichissante pleine de potentielle se vautrer dans la paresse…

Dexter 8.12 finale Que dire ? Cette gifle aux téléspectateurs marquera les annales de la télévision. Je ne me sens ni trahi ni déçu puisque ça fait longtemps que la série ne valait plus grand chose, mais la secousse est tout de même forte, tant l’épisode rate le coche sur tous les plans. Et ça ne donne même pas envie de faire le bilan général de la série.

devious maids 01e13

Devious Maids 1.13 final season Plutôt bien aimé ce final, qui reste dans ce délicieux ton second degré. Bon la scène finale n’avait aucun intérêt, mais j’ai bien aimé comment se termine l’intrigue de la mort de Flora. La série assume bien sa légèreté, et si elle est loin d’être incontournable, elle reste l’un des rares bons moments de cet été.

downton abbey 04e01

Downton Abbey (UK) 4.01 La reprise est moins difficile que prévue, en tous cas pour moi qui n’avait jamais regardé la série uniquement pour son couple principal. Je suis content de voir comment notre famille surmonte cette perte, tout en laissant le champ libre à l’évolution d’autres personnages. En espérant que la cadette de la famille arrive enfin à s’épanouir…

Elementary 2.01 Épisode un peu mou pour reprendre la saison, avec des déductions un peu trop capillotractées pour Sherlock et l’élargissement de sa famille n’apporte pour l’instant pas grand chose. Mais bon, on voit que les scénaristes ont voulu se faire plaisir en faisant des clins d’œil à Londres.

Grey’s Anatomy 10.01-10.02 Mouais. On tourne en rond dès le début de la saison, en nous rappelant les irritantes hésitations amoureuses de chacun (April, Christina), et je n’ia pas trop envie de voir à nouveau le couple Arizona/Callie reprendre autant de temps d’antenne (le traitement de l’infidélité a été vu et revu dans la série, merci, et je me rappele encore comment le duo avait fini par plomber une saison entière à une époque. Il est plutôt maladroit de pleurer sur leur sort, surtout quand dans le même temps deux membres de l’équipe sont peut-être en train de passer de vie à trépas. A vouloir aplanir les romances, l’humour et le drame, les auteurs ont réussi à complètement banaliser les enjeux dramatiques. Mais de toute façon je pense que ça sera ma dernière saison. Mon endurance a des limites.

How i met your mother 9.01-9.02 Surprise. J’ai toujours abandonné la série. Mais par curiosité, j’avais envie de voir comment les auteurs allaient lancer leur ultime saison basée sur les heures précédent le fameux mariage. Par comparaison avec les nouvelles séries comiques, j’ai plutôt été agréablement surpris par quelques gags (c’est dire si le niveau général a baissé en quelques années). Du coup je reviendrai peut-être d’ici la fin de saison.

Nashville 2.01 Joli mais inquiétant. Outre de belles scènes musicales, l’épisode s’avère très agréable lorsqu’il évoque les liens de chacun, leurs problèmes et leur turpitudes. Hélas, je suis moins partant pour la fausse grossesse et le secret que cache le père de Rayna. J’ai peur que les éléments overzetop ne tuent peu à peu la magie du show, à savoir son univers musical, et le positionnement ambigu mais compréhensible d’une bonne poignée de personnages.

parenthood 05e01

Parenthood 5.01 La magie opère très souvent avec la série, et vraiment, quel plaisir de revoir la famille Braverman. Même si je suis déçu de ce qui se trame pour Joel (il n’est plus possible d’avoir des couples matures et fidèles à la télé ?), il y a de très bonnes scènes pour tous les acteurs. Que ce soit le doute de Crosby (de quoi me projeter dans les quelques mois à venir !), ou Amber qui n’en peut plus de revoir son homme, l’émotion était au rendez-vous. Quelle jolie scène finale, simple, touchante, pour l’aboutissement d’une relation amoureuse – L’évidence même). De quoi oublier l’introduction de l’épisode, poussive, irréaliste (l’accouchement est une blague) et à l’intérêt limité.

Sleepy Hollow 1.02 Ça redémarre plutôt mollement avec l’adversaire du jour dont les moyens d’éradication sont annoncés sans aucune finesse des plombes avant. Bref, je me suis ennuyé ferme et j’ai bien peur qu’on ait droit au monster of the week pendant longtemps…

the big bang theory 07e02

The Big Bang Theory 7.01-7.02 Un retour sympathique, parce qu’il met vraiment l’accent sur la relation Sheldon/Penny. On nous confirme aussi que Raj’ est désormais capable de parler aux femmes sans être bourré (on verra si ce changement ne va pas trop aplanir les gags, mais une évolution est toujours bonne à prendre). Je déplore quand même une légère fainéantise dans les dialogues et les situations même si je n’ai pas pu m’empêcher d’éclater de rire avec le plus grand running joke de la série (pardon).

The Bridge 1.12 Après un épisode plus court de 10 minutes, retour à la structure particulière de la série. Avec de jolies scènes entre nos deux héros pour surmonter le deuil, et un panorama effrayant de centaines de filles tuées dans l’anonymat le plus complet. Quant à l’intrigue du tunnel, il serait temps de la raccorder au reste vu que le season finale est pour la semaine prochaine. bref, mon esprit patauge entre un désintérêt profond et de jolies scènes symboliques, mais le compte n’y est toujours pas, vu les promesses engagées.

The Michael J. Fox show 1.02 Un épisode en deça niveau gag, car reprenant des histoires vues et revues, mais il est plutôt agréable de voir notre Michael sous un jour un peu moins glorieux (et un peu plus humain). J’espère mieux.

2 Broke Girls 3.01 Passé la satisfaction de revoir l’univers de la série et ses blagues trash, il manquait quelques réparties supplémentaires pour vraiment pouvoir s’en amuser, même si le résumé des dernières nouvelles était assez drôle. Avec leur nouveau commerce, j’espère surtout que les auteurs sauront trouver quelques nouvelles dynamiques, et de ce point de vue là, il n’y a rien de rassurant.

Voilà pour le début de cette toute nouvelle saison. Je parlerai de Peaky Blinders la semaine prochaine (celle-ci était décidément trop chargée).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s