Bilan de semaine 21

Une très belle semaine, avec beaucoup d’épisodes clés. L’occasion était trop belle pour arrêter quelques shows (et faire place à d’autres visionnages). Adieu donc à White Collar et Touch.

Arrow 1.15 A défaut de faire avancer la trame principale, on nous propose donc 3 romances. Or cela n’a jamais été le point fort de la série : chaque love-interest est totalement dépourvu de personnalité et ne sert qu’à résumer le caractère de nos héros. Bref, encore un autre  épisode totalement dispensable, malgré la scène finale.

bunheads 117

Bunheads 1.17 Un bien meilleur épisode que le précédent, avec cette fois-ci une chorégraphie plus travaillée et surtout toute la troupe réunie sous le même toit, ou presque. Avec davantage de références à la pop-culture, le show est aussi plus léger et plus drôle. Sans compter la façon dont les romances s’installent. Et j’aime toujours la façon dont les intrigues qui seraient utilisées par d’autres séries comme des intrigues principales (le mariage, le préservatif), restent en fait en arrière-plan, une façon comme un autre de rester en décalage perpétuel. Ça va être très dur de dire adieu à la série la semaine prochaine, je le sens.

Call the Midwife 2.05 C’était moins bien. Même si la thématique de la contraception était également très touchante (et le twist final vraiment diabolique !) cela tournait une fois de plus autour du sentiment de culpabilité de notre infirmière. Je n’aimerai pas que le show tourne en rond. Heureusement, j’ai bien aimé le traitement réservé à l’amour interdit entre le médecin et la bonne sœur.

dancing on the edge 104

Dancing on the edge 1.04 très joli épisode, qui arrive à distiller une ambiance toute particulière. Maintenant la paranoïa est de mise, et la liste des suspects ressemble à un Cluedo. La mise en scène est prodigieuse par moment, et ce même si les numéros musicaux sont quasiment absents. J’ai très hâte de voir la fin de tout ça.

elementary 117

Elementary 1.17 Excellente intrigue policière. J’aurai du employer le pluriel, car ce fut un festival de brainstorming. Beaucoup de rebondissements, mais aussi beaucoup d’humour. La relation entre Watson et Sherlock est en passe de devenir un point fort pour la série, et je suis content que Sherlock « l’entraîne ». Il n’y a rien de pire qu’un sidekick qui se contente de balancer des évidences.

Girls 2.06 C’était une bonne idée d’essayer de réunir deux personnages masculins pour voir ce qu’ils avaient à dire. Malheureusement l’expérience n’est pas très concluante, car leurs discussions et digressions sont plutôt soporifiques. Et j’ai eu du mal à sourire devant certaines situations qui se voulaient comiques. Heureusement l’arrivée d’une certaine actrice la semaine prochaine devrait renouveler mon intérêt pour la série.

Go On 1.16 Mouais. Il y avait quelques bons gags, mais le show reste toujours bien trop sage. Ni vraiment totalement délirante ou créative, ni vraiment bien écrite au niveau des dialogues, comme bien souvent l’intrigue est tellement minimaliste que le show n’a dès lors plus qu’une seule fonction : nous faire passer le temps.

Grey’s Anatomy 9.16 Il fallait y penser. Si seulement on remplaçait tous ces directeurs d’hôpitaux incapables qui ne connaissent rien à la médecine par des jeunes médecins pistonnés qui ne savent même pas ce qu’est un budget, le monde tournerait bien mieux, non ? Les auteurs avaient pourtant l’occasion de rattraper le coup, lorsqu’ils ont décidé de nous montrer qu’un tel dossier était utopique sans aucune personne qualifiée. Mais non, il faut croire que la moralisation à deux balles l’emportera toujours sur les considérations économiques dans certaines séries télé. Bon au moins ils n’ont pas saisi l’histoire du mensonge de Christina pour à nouveau la séparer de son ex-mari. Pour le reste, vous aurez compris…

my mad fat diary 106

My mad fat diary 1.06 Wow. Certaines scènes étaient étrangement maladroites, et la fin un peu précipitée, mais j’ai vraiment aimé qu’on parle de toutes les intrigues développées dans la série. Par moment le show arrive à vraiment m’émouvoir, il y a là une vraie tendresse pour les personnages, noyée sous un humour finalement pas aussi méchant qu’on aurait pu craindre. Le season finale était donc réussi, et j’attends avec impatience la seconde saison. Ce fut une excellente découverte.

nikita 311

Nikita 3.11 Très bon épisode, multipliant les coups tordus d’Amanda. Et puis c’est surtout l’occasion de redonner un rôle au soporifique Sean. Et je dois dire que j’aime toujours cette intrigue qui transforme Division de l’intérieur. (c’est toujours mieux que la recherche utopique d’une main artificielle parce qu’on ne veut pas d’un handicapé dans la série). En tous cas ça faisait un moment que le récit n’avais pas été aussi haletant et bourré de surprises. Nikita is back ?

once upon a time 214

Once upon a time 2.14 Excellent épisode.Pour la première fois de la saison je m’enthousiasme vraiment pour la suite de l’aventure. Je n’ avais pas du tout pensé à cette fameuse découverte, et je suis content que l’arbre généalogique se complique de plus en plus. En plus l’épisode est essentiel pour comprendre Rumpletiltskin, et le twist final promet beaucoup. Comme quoi, il y avait encore de quoi faire avec les personnages principaux, pas besoin de rajouter de nouveaux monstres…Cela dit je ne suis pas sûr d’apprécier ce qui se passe à Storybrooke (pourquoi vouloir à nouveau confronter le réel à l’imaginaire avec un homme qui découvre la magie ?)

raising hope 318

Raising Hope 3.18 J’aime vraiment les traditions de la famille Chance, cette façon de nous plonger dans les flashbacks de l’enfance pour expliquer les délires parentaux. Et puis il fallait y penser, mettre en parallèle la commercialisation de Noël et les bonheurs simples de la vie. Arbor Day, une bonne idée !

Smash 2.03 Ah voilà enfin un épisode qui parle du processus de création, et des conflits internes. Il était temps. En plus, il y a beaucoup de numéros musicaux. Pas forcément inoubliables, mais c’est déjà ça. Par contre je n’accroche toujours pas à la nouvelle comédie musicale, qui reproduit exactement ce qui se passe entre Karen et le nouveau gars-dont-je-ne-veux pas-retenir-le-nom. Allez, encore un effort.

the Americans 1.04 Le show nous fait un rappel sur le positionnement de chacun par rapport à la mission, et là encore je suis content que tout soit clarifié (une bonne fois pour toutes ?). Pour le reste, la plongée dans l’attentat contre Reagan a donné lieu à d’intéressantes intrigues pour les deux camps. Je ne suis en revanche pas sûr d’aimer le parallélisme entre la vie de couple de l’agent du FBI et celle des espions russes. Dans l’ensemble, bon épisode donc même s’il manque ce petit plus pour vraiment faire monter la tension. Passée la découverte de la série, il faut montrer que tout peut arriver, et on en est pas encore là malheureusement.

big bang theory 617

the Big Bang Theory 6.17 Excellent ! Je suis vraiment content qu’on reparle de Raj’, et sa manière de draguer est prometteuse. Il fallait quelqu’un mal dans sa peau pour être charmé par sa personnalité, et ça fonctionne bien. J’ai hâte de voir ce que ça peut donner. Mais il ne faut pas oublier Sheldon qui suit les conseils de Penny (et d’Amy), avec toute la diplomatie qu’on lui connait. Les gags étaient d’un très bon niveau.

the good wife 414

the Good Wife 4.14 Très bon épisode, avec une montée en puissance qui rend la plupart des scènes jubilatoires…jusqu’au moment où mon rêve de voir Alicia future opposante de la firme s’est envolé. Ils ont choisi de nous rejouer la partition avec un Cary qui va probablement de nouveau partir, et Alicia qui retombe sous le charme de son patron. J’espère vraiment un twist à ce sujet. Quant à Eli Gold, j’ai adoré comment il piège son monde. Je suis moins fan de la prestation de Kyle Mc Lachlan…

the Mentalist 5.14 L’épisode a beau essayer de remplir les trous avec des scènes entre nos héros, rien n’est vraiment percutant ou amusant. La résolution de l’intrigue comme d’habitude, est ridicule. Bref, c’était nul.

the Mindy Project 1.15 Entre 2 broke girls et son marionnettiste glauque et Mindy et sa chaussette ridicule, on se demande ce qu’ont mangé les scénaristes cette semaine. C’était pas drôle du tout. A chaque fois que la série veut taper dans le délire, elle manque sa cible et on ne ressent que de l’embarras devant son écran.

The Walking Dead 3.10 Que c’était long jusqu’aux 10 dernière minutes ! Entre les errances de Rick, Merle et son frère sans compter l’apathie de Maggie, j’avais vraiment envie que Glenn prenne les choses en main. Heureusement la fin relève sacrément le niveau, impossible de savoir ce qu’il va se passer, c’était inespéré.

Touch 2.04 L’épisode confirme tout ce que je pense de cette seconde saison. Nous avons désormais une série policière, avec un kidnapping, un serial killer, une corporation de méchants, et un journaliste qui maîtrise désormais les armes à feu. Impossible de parler de puzzle humaniste après ça. Et je crois que je n’arriverai pas à surmonter ma déception, quelle que soit l’intrigue que l’on nous propose désormais. Le récit n’est pas pour autant mauvais, il a l’intelligence de balader un peu le téléspectateur avant de faire des révélations, mais je n’accroche pas aux enjeux. La faute aussi à Maria Bello devenue tête-à-claques en quelques scènes. J’arrête là.

Two Broke Girls 2.17 Je peux comprendre l’envie de parler d’un personnage glauque mais centrer l’épisode juste sur un marionnettiste, c’est courir le risque d’être répétitif, et usant. Bof, bof.

utopia 106

Utopia 1.06 Wow. Utopia a largement dépassé mes attentes, qui étaient déjà très élevées. De très loin, le meilleur show télé de ces derniers mois. Non seulement le puzzle est efficace, mais il arrive sans cesse à surprendre, tout en gardant une certaine cohérence. Ça faisait des lustres que j’avais pas été remué comme ça, et emballé par une série.

White Collar 4.14 Une intrigue ? Où ça ? On aura compris que le but était de parler de la Saint Valentin, mais cette énième histoire d’enlèvement n’a aucune imagination, c’est horriblement plat. J’arrête donc la série, sans regret.

Zero Hour 1.02 L’intrigue est toujours aussi délicieusement abracadabrantesque, et c’est ce qui justement fait son charme. Un pur blockbuster américain avec des nazis qui recherchent le paranormal, la religion catholique qui s’éloigne de ses préceptes, la téléportation dans tous les coins du globe, bref, Indiana Jones revisité. L’avantage, c’est que les mystères nous sont dévoilés, et comme l’épisode ne faiblit pas non plus en rythme, il y a de quoi passer un bon moment à condition de ne pas se focaliser sur toutes les incohérences. Mais là où The River m’agaçait, Zero Hour, curieusement, pour l’instant, est encore fun. Pour combien de temps ?

Publicités

3 réflexions sur “Bilan de semaine 21

  1. Comme toi, j’abandonne officiellement White Collar. Ca ne rime vraiment plus à rien, et, surtout, la série n’a décidément plus rien (d’intéressant) à raconter.
    Pour le reste, je profite de ce billet pour te remercier encore une fois pour la jolie découverte qu’aura été My Mad Fat Diary. Ce dernier épisode a quelques flottements importants, mais dans le même temps, toutes les thématiques que la série aura eu l’occasion d’aborder rendent la fiction très méritante. Je suis un peu inquiète peut-être sur la manière dont la série saura poursuivre dans la saison 2, avec des maladresses teen show qui risquent d’être de plus en plus perceptibles.
    Pour le reste, j’ai beaucoup aimé cet épisode de The Americans, et la manière dont la série intègre l’Histoire à ses intrigues. Il manque encore quelque chose pour en faire une de ces séries « à voir », mais j’ai toujours envie de la voir grandir, et elle est actuellement la série américaine que j’attends chaque semaine avec le plus d’impatience ! (Avec Justified, vive FX en somme ^^)
    Sinon il est vraiment grand temps que je lance Dancing on the Edge !

    Merci pour ce grand bilan de semaine 😉

    • Content de voir que je ne suis pas le seul à abandonner le navire, concernant White Collar. Je n’aime pas lâcher des séries, mais là honnêtement, j’avais vraiment l’impression de perdre mon temps. Et je préfère consacrer ce dernier à des séries plus intéressantes.
      Franchement ne me remercie pas pour My Mad Fat Diary, je suis surtout très heureux que la série t’ait plu, et que tu en parles autour de toi. Parce que malheureusement la série souffre d’un double handicap d’image auprès des sériephiles : un teen show avec une héroïne obèse et suicidaire, c’est très loin des sujets « qui attirent ». On avait déjà pu le constater avec Huge, passé inaperçu. Mais bon, j’ai toujours eu un faible pour ces parias de la télé : les handicapés, les obèses,… Ils ont pourtant tant à dire et à apporter. On a beaucoup fait pour la communauté homosexuelle depuis des décennies, il serait temps qu’on adresse des messages de tolérance envers une autre partie de la population. (D’où mon récent billet sur le statut de la personne handicapée dans les séries américaines).
      Pour The Americans, tu as vu, j’ai encore des réserves. Comme le show a déjà été renouvelé pour une deuxième saison, j’espère que cela va profiter aux arcs scénaristiques. On a senti un recalibrage ces derniers épisodes, j’espère maintenant que le show va vraiment démarrer.
      Enfin, concernant Dancing on the Edge. Si j’ai été subjugué par ses débuts, disons que le reste n’a pas été totalement à la hauteur. C’est pas la faute du rythme, comme je l’entends souvent, puisque l’ambiance rattrape le tout. Ce sont plutôt quelques ficelles scénaristiques un peu trop classiques qui m’ennuient un peu, comme si le show n’arrivait pas prendre appui sur son monde pour lancer davantage d’intrigues.
      Merci à toi pour ce commentaire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s