Bilan de semaine 10

Boss 1.05 C’était vraiment très prenant. Ce n’est pas la première fois qu’une série parle de la façon de masquer un scandale, mais il y a suffisamment de rebondissements pour être admiratif. La série joue d’ailleurs assez bien avec nos nerfs, lorsque Kitty se fait interroger, lorsque Kane avoue sa maladie (ou pas), ou lorsqu’on attend le positionnement du nouveau candidat. Le problème que j’ai de plus en plus avec la série, par contre, c’est de vouloir créer un « héros » journaliste, comme si la presse libre était le seul rempart à la corruption.

Chuck 5.04 Ça ne décolle pas. Je dois avouer que j’espérais bien mieux qu’une histoire de tueur à découvrir et à éliminer. Et je m’interroge toujours sur ce qu’apporte Decker. Après Chuck, Morgan, voilà Casey dans son viseur… J’ai vraiment l’impression que la série a déjà épuisé ses cartouches et qu’elle n’arrive pas à redonner des enjeux intéressants, et en plus il y a beaucoup de redite. Ça reste regardable, mais pour une dernière saison, je voulais une montée en puissance pas un remix.

Dexter 6.08 Décidément toute l’intrigue religieuse m’insupporte au plus haut point. Le discours est fade, simpliste, et contribue à rendre Dexter encore plus doux qu’un agneau. L’épisode, en plus, ne fait que confirmer ce qu’on devinait depuis le début.  Tout devient si prévisible. Et je ne pense pas que l’intrigue de Laguerta puisse arranger cela. Vraiment catastrophique cette saison. Je ne pense pas tenir encore deux saisons supplémentaires.

Homeland 1.08 Magistral. Si j’ai eu mes doutes sur les égarements de Carrie il y a deux-trois épisodes, la série s’est depuis surpassée en termes de rebondissements. Et je suis ravi de la tournure des évènements, oui Brody démontre désormais son utilité dans tous les champs possibles. Au delà de l’intrigue terroriste, j’ai aussi beaucoup apprécié l’accent mis sur les relations amoureuses des différents personnages, de Carrie qui s’inquiète de sa solitude à Saul qui voit sa vie sentimentale s’écrouler, en passant par l’amour indéfectible de la femme du soldat disparu. Pour l’instant le meilleur épisode de la série, même si j’ai trouvé la réaction de cette femme bien trop prévisible malheureusement.

House 8.07 Bien meilleur que le précédent. L’épisode était très émouvant et très déstabilisant. Un épisode médical réussi qui laisse les personnages en second plan mis à part le duo Foreman/House. Et c’est cette conclusion qui malheureusement gâche tout. Foreman qui abdique, c’est donc la fin du dernier espoir pour réussir à faire évoluer la série. J’espère un rebondissement pour me montrer que j’avais tort.

How i met your mother 7.11 L’épisode m’a surpris, car il a bien caché son jeu, et je ne m’attendais pas du tout à cette réplique finale. Ok, ça repompe Friends dans les grandes largeurs. Mais une évolution (s’ils vont au bout de ce qu’ils annoncent), c’est toujours bon à prendre. Moi qui m’attendais à détester la suite des aventures de Barney… Et puis malgré de nombreux gags répétitifs, j’ai aimé certaines blagues comme le clin d’oeil à l’univers de Ghostbusters. Je voulais vraiment abandonner la série à la mi-saison. Juste à temps, la série a réussi à redevenir un peu intéressante.

Parenthood 3.09-3.10 Le premier épisode était un peu décevant. Si j’aime les personnages évoqués cette fois-ci, j’ai eu plus de mal avec leurs histoires. On avait déjà notre lot d’enfants tête-à-claques avec Max et Jabbar, pas besoin de nous refaire le coup avec Sydney. Heureusement c’était suffisamment drôle de voir Julia derrière la porte. J’ai la même réflexion avec Drew, c’est un personnage introverti, secret, que j’aime beaucoup. Le faire devenir cancre subitement à cause de son histoire d’amour, ça ne tient pas debout. C’est un peu comme si la série cherchait à créer des problèmes en déroutant ses personnages. Et c’est justement ce qui arrive à Adam. Dans l’épisode suivant, ça frôle même l’absurde : Adam se sent obligé de dire la vérité, lâche la bombe, et quand il s’agit de réparer les dégâts, il ment à sa femme. Bref, Adam ne devient honnête que pour les besoins du scénario, et ça, ça me plait pas, la série m’avait habitué à bien mieux. Heureusement l’épisode contient d’autres scènes intéressantes, comme le cas d’Amber, qui se démène comme elle peut mais n’arrive pas à joindre les deux bouts. Je ne suis pas mécontent non plus de ce qui arrive à Crosby, j’ai trouvé que c’était amené un peu rapidement, mais pourquoi pas. Enfin, Julia va avoir de nouveaux obstacles à franchir, et c’est bien de nous montrer que tout ne se règle pas par un dîner et quelques sourires. Il fallait bien aborder la question de l’argent à un moment ou à un autre. Bref, voilà 2 épisodes inégaux.

Suburgatory 1.08 C’était sympathique, même si je n’ai pas ri aux éclats. Lisa l’introvertie qui se met au nudisme, c’était.. osé. Mais ce qui était au fond le plus intéressant, c’est qu’on voit pour une fois le casting en entier, toutes les familles réunies. Et leur bonheur à être ensemble, bien sûr !  Ça laisse de multiples possibilités pour développer leur univers. Le père de Lisa est absolument génial, mené à la baguette. Quant à la femme du dentiste, sa méchanceté peut amener de jolis conflits. J’ai hâte de voir la suite. pour le coup le duo père/fille est en retrait, malgré la surprise à Manhattan. Mais c’est la première fois depuis le début de la série que je me rends compte que je suis attaché aux familles des suburbs, et ça c’est bon signe.

The Good Wife 3.09 Beaucoup aimé. D’une part parce que les thèmes évoqués m’interpellaient : le lobbying sur les conseils de nutrition est à mourir de rire, et pourtant tellement vrai, il manquait juste une meilleure apparition de l’industrie du Sucre (un bras droit, vraiment ?), et sur le Sel, grand absent comme toujours. Le procès militaire était lui aussi plein de promesses, pour la plupart tenues. Mais je regrette tout de même que la conclusion évite le débat sur les morts qui seraient acceptables en raison d’une cible importante à côté. La série ne pouvait pas aller plus loin, apparemment. Cerise sur le gâteau, on voit enfin les enjeux se dessiner dans l’opposition Will/Peter, et Diane annonce qu’elle n’est pas dupe. Enfin la saison démarre.

The Walking Dead 2.06 J’en peux plus de ce trio infernal. J’espère que ça va enfin donner quelque chose, parce que là je suis à bout. Déjà qu’il ne se passe rien dans l’épisode… Jamais vu une telle succession de discussions pour ne rien dire. Heureusement, il y a Glenn qui continue de prendre de l’importance. Et ne parlons même pas des zombies qui apparaissent exactement là où on les attend (dans la pharmacie, dans la maison). C’est dire si le show s’embourbe. Il n’y a plus aucune peur, plus aucun frisson, on s’ennuie juste à mourir. Il est où le monde post-apocalyptique ?

Two Broke Girls 1.10 Si l’épisode reste dans les tons habituels de la série, j’ai trouvé quelques très bonnes répliques (Bipolar Express). J’espère que ça va continuer ainsi. Par contre les répliques du black passent systématiquement à côté, à quand un changement de casting ?

2 réflexions sur “Bilan de semaine 10

  1. Je te rejoins sur toutes les séries qu’on a en commun dis don’… Bon Boss, j’ai arrêté, la politique n’étant vraiment pas mon truc (pourtant je sens la qualité hein, mais bon…).

    The Walking Dead, entre l’intrigue Sofia qui duuuuure et le trio invivable, c’est la rupture. A moins d’un dernier épisode de mi saison qui relève le niveau, c’est une moitié de bilan catastrophique.

    Suburgatory : Donnez moi plus de Dalia ! Même si j’aime bien le duo formé par sa mère et Tessa !

    How I met : M’en rappelle pas trop… C’est pour dire. Mais je me surprends à reaimer Barney et son évolution depuis quelques épisodes.

    Dexter : Ça brasse du vent, on est d’accord et je pense qu’on a tous compris qui est Gella. Redonnez moi du meurtre absolument extraordinaire à regarder (comme la serveuse-ange). Ca fait malsain dit comme ça mais bon, ça montre bien qu’on touche le fond !

    Homeland : Génial ! J’avais aussi très peur du chemin emprunté par Carrie mais je devrais arrêter de douter de cette série, elle n’arrête pas de me prouver que j’ai tort !

    Belle semaine en tout cas, je te souhaite la prochaine encore meilleur 😉

  2. Homeland : j’ai adoré aussi. J’aime bien la tournure que ça prend, et les événements à venir que ça laisse supposer. Ca se complexifie et j’ai bien aimé aussi le fait que la vie personnelle des uns s’écroule pendant que celle des autres semble, en apparence, se reconstruire. J’ai hâte de voir la suite !

    Suburgatory : je crois que c’est l’épisode que j’ai préféré depuis le début (même si j’ai bien aimé l’anniversaire de Tessa aussi). La série est légère mais avec ce que je regarde en ce moment, ça fait plutôt du bien. Et franchement, j’apprécie de plus en plus le personnage de Dallas ! Elle marche complètement à côté de ses pompes et elle a souvent des réflexions bien poilantes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s