The Musical [Pilote]

N’étant pas foncièrement amateur de comédies musicales, j’ai longtemps hésité avant de me lancer dans le visionnage des deux premiers épisodes de The Musical, la nouvelle série coréenne diffusée depuis fin septembre sur SBS. Et puis, ma curiosité l’a emporté.

The Musical est l’une de ces séries qui revient de loin. Son tournage s’est terminé il y a plus d’un an, et aucune chaîne n’a finalement voulu la diffuser. Et à la vue du pilote un brin maladroit, je crois en comprendre les raisons.

La série nous raconte l’histoire de Go Eun Bi (Gu Hye Sun, Boys before flowers), une étudiante en médecine qui voue une passion dévorante aux comédies musicales. Un peu comme les hallucinations d’Ally Mc Beal, ses cours se transforment en représentation. Mais derrière cette énergie, y a-t-il un réel talent ? De hasards en rencontres, elle va petit à petit chercher … sa voix.

Pour cela, l’épisode nous présente les personnages qui gravitent autour d’elle : Sa Bok Ja, une fausse prof de chant qui profite de sa crédulité pour s’installer chez elle, Hong Jae Yi (Daniel Choi, Baby-faced Beauty) un compositeur à succès qui refuse d’écrire des comédies depuis sa déception amoureuse avec Bae Kang Hee une star de comédie musicale, et enfin Yoo Jin (Park Ki Woong, Story of a man) un riche investisseur un brin glacial.

Je serai malhonnête de ne pas reconnaître que l’ascension de l’héroïne est réussie. On perçoit ses rêves, ses difficultés d’abandonner ses études à cause de la pression familiale, son manque de talent et son incapacité à réfléchir à ce qu’elle entreprend. Tout cela est fort bien démontré, mais les auteurs ont oublié une chose : rendre le personnage sympathique.  Est-elle rebelle, menteuse, gentille, casse-pieds, larmoyante, impossible de savoir. A part son manque de jugeote et sa naïveté, il y a là peu d’éléments pour considérer le personnage en dehors de la thématique « musicale ». La passion ne fait pas tout. Qu’a-t-elle au fond de son cœur ? Comment perçoit-elle les autres, le monde ? L’héroïne est certes plus adulte, mais elle semble dépourvue de personnalité.

Et c’est d’autant plus un problème quand on essaye de nous infliger en dernière minute une scène de baiser (!). Imaginez le malaise, quand la plupart des séries attendent au moins une dizaine d’épisodes. Un personnage qui se fait embrasser et dont on éprouve au mieux que de la pitié, ça n’aide pas à ressentir quelque chose. D’autant que j’ai trouvé que l’alchimie était assez pauvre entre Gu Hye Sun et Daniel Choi. Il y avait bien plus de tension sexuelle entre le compositeur et la star. Heureusement Daniel Choi bénéficie d’une aura sympathique, et il arrive à être convaincant dans son rôle.

Les personnages secondaires sont en plus très irritants : la fausse prof de chant en fait des tonnes dans le registre de la comédie, et l’investisseur ne parle que d’argent, à coup de statistiques et de pourcentages soporifiques. Je n’arrive pas à croire que la scénariste est  responsable du très beau Someday.

Cela semble mal parti. Sans parler des scènes de musique (correctes mais sans émotion pour ma part mais je le répète ce n’est pas vraiment mon genre de prédilection), il n’y a guère que quelques scènes pour sauver ce visionnage. On oubliera les dialogues qui répètent trois fois la même chose, et on se focalisera donc sur le suspense : va-t-elle continuer de travailler son chant ou va-t-elle reprendre ses études médicales ? Hmmm…. Vu que la série s’appelle The Musical, j’ai un doute… Je plaisante, mais la déception est à la hauteur des jolies critiques que j’avais lues jusque là.

Bref, vous l’aurez compris, je n’ai pas eu le déclic pour cette histoire conventionnelle, son héroïne fade, son émotion inexistante. Les fans de comédies musicales, comme MinaLapinou, y trouveront peut-être quelque chose d’autre. Tout espoir n’est pas perdu, et la série peut très bien s’améliorer par la suite, mais ça sera sans moi pour le moment. J’ai beau chercher de quoi m’y raccrocher, je n’y arrive pas.

Publicités

2 réflexions sur “The Musical [Pilote]

  1. J’attends toujours les 6 premiers épisodes pour décider de continuer ou non, surtout depuis Heartstings qui décolle au 7e épisode avec une histoire toute mignonne et vraiment agréable avec une bande son toujours aussi accrocheuse – parfaite pour l’été ^^
    Pour The Musical, je n’ai pas du tout accroché au premier, je continue en fait, parce qu’il y n’y a qu’un épisode par semaine, c’est pas très compliqué de suivre. J’avoue qu’il n’y a pas d’envie en tenaille de voir la suite, c’est clair – Baek Dong Soo remporte de ce côté tous les suffrages, accessoirement, je te conseille ce drama qui, pour le moment, est un 26 épisodes de sans faute (un léger ralentissement sur les derniers, mais c’est toujours aussi bien).
    Ajoutons comme gros défaut à The Musical : les « musical » justement. Qu’est ce qu’ils chantent mal ! Dans Dream High, ça m’avait vachement moins gênée (même si ça m’avait gênée, surtout leurs choré… MDR tellement c’est ridicule, mais passé le cap, comme l’histoire est bien et les personnages attachants, ça pose plus de problèmes) ! Mais là, franchement, j’ai juste envie de me boucher les oreilles à chaque fois qu’ils chantent, et puis ils sont tous là à aduler Jae Yi… mais faut se calmer XD C’est moi où vraiment, la K-POP, c’est se prendre pour artistes… en alignant trois accords en mode majeur et en chantonnant trois paroles mielleuse à vomir ? Dans Dream High, j’ai aimé le fait que Go Hye Mi soit complètement contre la K-POP, et même si elle finit par aimer, elle n’aime pas parce que c’est agréable à écouter, ou une musique incroyable, mais, parce que dans sa vie, ça a eu une grosse influence au final : c’est là dedans qu’elle parvient à trouver sa voie. C’est de la chanson bas de gamme franchement, y en a des pas trop mal – C.N.Blue par exemple, quelques une ont du potentiel -, mais honnêtement, ce ne sont pas des chefs d’œuvres ! (la plupart étant plagiées les unes sur les autres… les BO de dramas, c’est une honte. Certaines chansons sont vrai-ment calquée !) Les membres sont beaux, rien à dire vu que c’est des boys band, mais être beau et faire de la musique ne sont pas de choses qui vont forcément ensemble ^^

    Donc The Musical : je suis sceptique. Heureusement que Daniel Choi rattrape le truc et que le côté « sérieux »… comme tu dis, l’attraction entre Kang Hee et Jae Yi rattrape le truc. Ils y a une certaine maturité derrière les personnages et leurs histoires. Reste à savoir comment ça sera exploité. C’est la seule chose qui me retient et me pousse à regarder la suite.
    Effectivement pas très convaincant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s