How to be a gentleman [Pilote]

Lorsque j’ai vu pou la première fois le trailer d’How to be a gentleman, j’ai tout de suite su que la série n’allait pas réussir à nous trouver un nouveau Niles (Frasier). Comme son nom l’indique, cette nouvelle comédie tente de mettre en scène un personnage bien éduqué et aux bonnes manières.

Seulement voilà, c’est un concept qu’il faut un peu fouiller avant de reproduire le contenu d’un bouquin. Un gentleman, par définition, ne dira jamais qu’il est un gentleman, il ne se met jamais en avant. Quelle curieuse idée, donc, de faire de notre « gentleman » un homme qui a une rubrique dans un journal intitulée : « comment être un gentleman ».

Frasier prenait le parti d’en faire un personnage riche, snob et lâche, au lieu de se focaliser complètement sur les bonnes manières. Andrew Carlson (David Hornsby, it’s always sunny in philadelphia)), le héros d’How to be a gentleman, est juste désespérément fade. Et on se rend vite compte que la série ne sait rien dire de drôle sur ces fameuses bonnes manières. L’introduction est pitoyable. Du coup la série préfère se focaliser sur les personnages aux caractères opposés au héros, comme Bert (Kevin Dillon), le gars bourru, qui tient un centre de gym.  Tous les clichés sont là sur le macho qui fait tomber toutes les femmes, et pourtant… Ce personnage est encore bien trop limité pour provoquer ne serait-ce qu’un sourire. On aura beau nous dire qu’il aura été le bourreau de notre héros pendant son enfance, il n’ y a rien dans ce duo qui paraisse crédible. Surtout quand d’un coup on nous proclame qu’ils sont amis.

« J’ai pas d’ami »

« Mais si, tu m’as moi ».

« ouais soyons amis. »

Argh. On pourrait pas nous démontrer un peu ce qui peut les rapprocher, plutôt que de proclamer qu’ils sont amis ?  Décidément cette technique d’écriture me sort par les yeux. Surtout que le seul moment où on pense enfin voir une réciprocité dans les échanges (chacun pourrait-il aider l’autre ?) est ruiné la seconde d’après par un Bert violent. Au cas où vous n’auriez pas compris, frapper quelqu’un de manière répétitive sur le bras, c’est drôle. Ce qui me laisse à penser que plutôt de voir une comédie équilibrée entre ces deux personnages, j’ai plutôt l’impression de voir une sitcom pour beaufs qui se marrent de voir un type fadasse se prendre des coups.

Il y a donc un terrible échec dans ce duo, notamment par un manque de personnalisation et un déséquilibre flagrant dans leur traitement. Ne cherchez pas les personnages secondaires ils sont horribles. Ça fait encore rire quelqu’un quand on mime superman ou quand on essaye de faire croire à une descente de marches ? Sérieusement ?

Que l’on passe à côté du sujet, passe encore. Que l’on rate le duo, ça devient inquiétant. Mais quand on foire également tout le reste, c’est catastrophique. Le pire étant les acteurs, qui ont l’air d’y croire autant que moi.

Et une nomination pour le plus mauvais pilote comique de la saison, une !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s