[30 days drama challenge] days 27-28 drama populaire détesté / drama impopulaire adoré

Avec une telle profusion de séries, faire son choix et s’orienter n’est pas chose facile. D’autant que la popularité de certaines séries ne veut pas forcément dire que vous l’apprécierez vous aussi. Et inversement, il arrive que l’on puisse avoir un vrai coup de cœur pour une série boudée sur internet.

Le problème de ce genre de questions c’est qu’il est rare que je m’accroche pour un drama que je n’apprécie pas, qu’il soit populaire ou non… Mais dans ce cas, suis-je vraiment pertinent ? Pour juger une œuvre, il faudrait déjà l’avoir vu en entier (ou tout du moins une bonne partie), non ?

  • Corée :

détesté :

Je n’ai pas eu le courage de continuer Dream High. Je ne suis pas allergique à la K-pop (je me soigne et mes cures sont de plus en plus rapprochées), mais j’ai eu l’impression que le drama devait davantage son engouement à la popularité de ses stars qu’à ses intrigues et à son jeu d’acteur. J’ai eu tout de même quelques commentaires positifs m’encourageant à poursuivre l’expérience, mais peut-être aussi suis-je un peu vieux pour m’immerger dans une telle atmosphère. Et puis surtout les premières prestations scéniques étaient lamentables. Autant je suis admiratif de certains danseurs/danseuses du monde de la k-pop, autant la série n’avait pas l’air d’être à la hauteur de ses ambitions.

adoré :

Lie to me a vite eu son lot de détracteurs, et sans dire que j’ai adoré, j’ai pourtant apprécié la plupart des épisodes. Je m’en expliquerai prochainement, mais j’ai été happé par le duo principal, au point que le reste n’avait finalement plus beaucoup d’importance. Que voulez-vous, il suffit que je vois un couple heureux pour que je me mette à sourire bêtement. Et puis, on ne reverra pas avant longtemps une aussi belle alchimie, d’aussi belles scènes de baisers, voire même une héroïne qui ne se contente pas de vouloir épouser le prince charmant (et riche). Oubliés, les incohérences, les personnages inutiles, les intrigues ultra-classiques, la musique mal utilisée (du moins au début), à partir du 10è épisode (et au changement de PD : Producer-Director), la série se recentre sur l’essentiel et nous en met plein la vue. Pas étonnant que les fans se mettent à imaginer que Yoon Eun Hye et Kang Ji Hwan forment un vrai couple en dehors de l’écran, tant ces deux là font plaisir à voir.

  • Japon :

détesté : Hana yori dango. Ce drama bénéficie d’une telle popularité que malgré mes réticences je m’y suis plongé. Ce fut laborieux, mais j’ai persisté jusqu’au bout. Mis à part l’héroïne principale, bien mimi, les personnages sont de véritables caricatures et il m’a été très difficile de m’attacher à eux. Et pour moi le couple central ne fonctionne pas. On aura beau mettre un soleil couchant et les musiques adéquates, ça ne colle pas avec le développement psychologique du bad boy au cœur tendre. Rappelons-le, c’est un ignare friqué, irrespectueux, hautain, violent, sadique, qui subitement tombe amoureux de la victime qu’il … torture ! Oui j’insiste sur le « subitement ». Je peux comprendre que le garçon qui sort les poings soit le fantasme de la pré-adolescente (et encore), m’enfin, un peu de cohérence ! Surtout que ses premières scènes sont particulièrement violentes et qu’il est très dur d’apprécier un personnage qui se conduit ainsi (et j’ai fait une coupure de visionnage de 2 mois !). L’autre garçon, c’est le cœur tendre mystérieux, romantique, qui fait la pose « parogencyl blancheur système » en faisant « hé, hé » au lieu de s’expliquer. Les deux autres garçons n’ont pas le même temps d’antenne, ce sont les faire-valoir, mais ils réussissent quand même à s’envoyer des pains de façon complètement invraisemblable, parce que les deux autres en ont décidé aussi. C’est vous dire le niveau ! J’ai conscience d’être dur, mais j’avoue qu’aujourd’hui je n’ai toujours pas compris l’engouement pour cette série, mis à part qu’elle a été la première pour bon nombres de dramaphiles.

adoré : Manhattan love story. Voilà une série qui mériterait un bond de popularité, tant elle est originale et tarabiscotée. Et pourtant, tout comme Koi Ga shitai (qui a néanmoins quelques articles élogieux), cette série passe inaperçue sur le net. Ça ne vous intéresse pas, un puzzle amoureux délirant ?

  • USA :

détesté : J’ai essayé True Blood, mais il n’y a rien à faire, désolé, c’est pas pour moi. Et j’avoue que j’en cherche encore l’intérêt , je continue à lire de ci de là les impressions sur différents épisodes… Mais bon je vois fleurir sur la toile davantage de captures d’écran de scènes dénudées que des textes saluant la qualité des intrigues, alors je me console (peut-être à tort) en me disant que je ne loupe pas grand chose, malgré la puissance du marketing.

Et puis il y a aussi des séries auxquelles je voudrais accorder une seconde chance, comme Doctor Who. Parce que j’ai jamais pu avoir le courage de lancer la suite, après des débuts aussi laborieux. Pourtant le kitsch ne me pose pas de problème (Buffy l’était bien lors de ses premiers épisodes), mais non, je suis passé à autre chose, et je continue de me dire, jour après jour, que j’aurai du persister, vu l’engouement…

adoré : Huge. La série est malheureusement passée inaperçue l’été dernier, et j’encourage autant que possible son visionnage. Voilà une série qui était originale et montrait pour une fois les ados obèses sous un autre jour. Fini l’obèse rigolo, le faire-valoir au héros, dans cette série tout le monde a des problèmes de poids. Huge est en réalité une très fine description de leur bagage émotionnel. Et j’avoue que je préfère m’intéresser à des ados qui ont un manque de confiance en eux que des ados friqués qui se droguent ou s’envoient en l’air à la moindre opportunité.

Publicités

3 réflexions sur “[30 days drama challenge] days 27-28 drama populaire détesté / drama impopulaire adoré

  1. Oh il faut que tu redonnes sa chance à Doctor Who, je t’assure ca vaut le coup ! Bon il faut s’accrocher, perso j’ai dû souffrir en visionnant la saison 1 mais après ce ne fut que du bonheur…

    En ce qui concerne True Blood, je considère la série plus comme un guilty pleasure désormais…. Ca ne vole pas très haut mais effectivement il y a un argument suédois de poids pour les femmes ^^ !

  2. Je voulais laisser un com sur ton billet sur Manhattan Love Story (j’ai publié le mien il y a peu) pour te remercier de m’avoir conseillé ce drama, du coup je le dis ici ! Injustement méconnu c’est clair, et heureusement que tu es là pour en parler ^^. Un des meilleurs drama que j’ai vu cette année avec Koi ga shitai, qui est aussi un petit bijou dans son genre.

  3. @Nephthys : Je ne renonce pas définitivement à Doctor Who ! Si un jour je tombe en panne sèche, ça sera une de mes premières séries 🙂 Bon par contre True Blood, non je crois que j’ai tiré une croix…

    @Katzina : De rien pour Manhattan Love Story et Koi Ga Shitai ! Je suis content si ça t’a plu 🙂 J’ai hâte de lire ta review de koi ga shitai ^^

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s