[30 days drama challenge] Day 3 : Héroïne de drama favorite

Il va être difficile de parler d’héroïne de fictions télévisuelles sans parler féminisme ou girl power. Un sujet maintes fois évoqué sur Internet, et qui est un peu l’arbre qui cache la forêt. Car au-delà du statut de la femme à la télévision, de l’évolution de la société (chose éminemment passionnante, surtout quand on parle de séries asiatiques), ce qui va finalement départager mes choix, c’est l’attachement que j’ai eu à travers les aventures de cette femme, l’émotion qu’elle aura su me transmettre. Et là, évidemment, on pourra me taxer de machiste, de réac’ ou que sais-je, mais j’aime la dualité femme forte/femme sensible. Les filles, il faut que vous compreniez qu’on a envie/besoin de vous protéger. Et nous, il nous faut comprendre que vous êtes désormais assez fortes pour pouvoir le faire vous-même. Hmm, pas facile tout ça.

Au pays du matin calme, la femme doit faire le grand écart entre une tradition confucianiste (à domination masculine) et  des avancées sociétales fulgurantes. Ainsi, le mariage arrangé est chose courante … et les divorces aussi ! Les femmes ont désormais une quasi-égalité en terme d’accession aux études supérieures et elles commencent à acquérir une certaine autonomie financière mais après le mariage, elles peinent à retrouver un emploi. On peut situer l’arrivée de personnages féminins modernes à… 2005 avec My Name is Kim Sam Soon. Eh, oui, c’est très récent ! Pour plus d’informations, je vous encourage à lire l’excellent article de Dramabeans. De même, être divorcée n’est plus une tare, et la femme peut envisager de reconstruire sa vie (Manny).

Alors pour quelle héroïne vais-je me décider ? Je ne vais choisir ni une femme modèle ni une femme victime, mais juste… une femme coréenne d’aujourd’hui, qui doit se reconstruire après son divorce, et trouver un nouveau sens à sa vie. C’est bien de Yoo Eun Ho (interprétée par Son Ye Jin) dans Alone in Love que je veux vous parler. Parce que finalement, la vie est déjà assez dure au quotidien, et que je voulais lever mon chapeau à toutes ces femmes qui survivent, se cassent la figure, se relèvent, assument jusqu’au bout leur désir d’autonomie et d’amour. C’est peut-être megalo, sirupeux ou condescendant de dire ça, mais une héroïne c’est ça aussi.

Au Japon, la tâche n’est pas aisée non plus. Mais dans ce registre de femme moderne professionnelle, qui « se relâche » à la maison, l’héroïne de Hotaru no Hikari, Amemya Hotaru (interprétée par Ayase Haruka), est fantastique. Elle n’est pas non plus un modèle de femme parfaite et c’est ça qui la rend attachante. Ca me rappelle qu’il faut faire le ménage de temps en temps, tiens…

Enfin pour terminer cette sélection, allons faire un tour du côté des Etats-Unis, où, pour le coup, je suis nostalgique du girl power. Buffy m’a évidemment marqué, même si son évolution en fin de série est critiquable. Je pourrai également citer la récente et déjà regrettée Teresa Colvin (The Chicago Code) qui préfère sacrifier sa vie personnelle pour sauver son éthique professionnelle. Mais j’en reviens toujours à l’attachement, à l’émotion. Comment ne pas craquer pour ces jeunes femmes qui jettent un regard désabusé sur leur monde et s’en sortent par des réflexions cinglantes (les héroïnes de Dead Like Me, Wonderfalls, voire Veronica Mars) ? Oui, vous l’aurez compris, j’ai choisi cette dernière. Veronica, tu as laissé un vide à la télévision.

Publicités

2 réflexions sur “[30 days drama challenge] Day 3 : Héroïne de drama favorite

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s