Bilan de semaine 28

Une bonne semaine côté séries, notamment grâce aux comédies. Quant aux chances de renouvellements (toujours signalées par la couleur du carton), Parenthood a désormais de bonnes chances d’obtenir sa saison 3, ouf !

Better with you 1.18 Génial ! Évidemment on se doute que tout le monde ment sur ses histoires de rencontre, mais j’aime beaucoup la rivalité entre les sœurs, leur névrose narcissique, leur besoin de mentir tandis que les hommes sont obligés de suivre. Je suis vraiment attaché à ces personnages, dont les défauts sont suffisamment mis en avant (un peu comme Monica dans Friends avec  son obsession et son besoin de compétition). Le clou du spectacle est bien sûr la révélation finale des parents !

Chuck 4.21 J’ai beaucoup aimé cet épisode centré sur Sarah et son père. Leur relation particulière est émouvante, et Gary Cole est impeccable. J’apprécie également tous les moments entre Sarah et Chuck, ces petites phrases, leur alchimie naturelle à l’écran. Il y a là une spontanéité qui n’existait pas au début de leur relation et ça fait plaisir de les voir ainsi plutôt que de chercher un énième grain de sable. Et puis voir Sarah imiter les flashs de Chuck ça n’a pas de prix ! Mieux encore, Casey n’est pas en reste pour une fois, et même si je pensais les retrouvailles plus larmoyantes, les scènes étaient assez intenses. Pour le reste, j’ai retrouvé l’humour originel de la série. Le cocktail était parfait tout simplement.

Happy Endings 1.03-1.04 La série cherche toujours son ton. Entre les attitudes de college boys (le truc que j’exècre) et les références aux séries qui sont mal placées ou sous-utilisées (24, Men of a certain age), il y a décidément beaucoup de travail à fournir pour que ça soit cohérent. On se contente de suivre les aventures de ce groupe d’amis pas drôles, et de sourire à quelques bons gags. Seul personnage qui sort vraiment du lot pour l’instant : Jane. Les autres personnages souffrent d’un vrai manque de personnalité. C’est pas mauvais, mais ça ne fait que passer le temps…

House 7.19 très joli épisode. Masters est définitivement un des personnages les plus intéressants de la série. Evidemment je ne peux qu’être déçu par l’issue de l’épisode. Entre elle et Thirteen, il y a pourtant pas photo. Amber Tamblyn était impeccable, et j’ai hâte de voir son nouveau projet (prof dans une série produite par Katie Jacobs (House) et écrite par Ed Burns (The Wire)). Le restant de l’épisode était complètement délirant avec les poules, mais j’étais trop dans la dramaturgie de l’épisode pour sourire…

How i met your mother 6.21 Affligeant. Non seulement c’était pas drôle mais en plus on nous répète les mêmes « gags » ad nauséam (mention spéciale aux noms des boîtes de nuit). Et je n’ose même pas parler de l’évolution de Barney qui – on croit rêver – veut se ranger !

Modern Family 2.20 Un très bon épisode, qui arrive à croiser les différentes histoires sur un même thème : la parentalité. Pas de temps mort, de bons gags, même si l’ensemble était prévisible. Il y avait même de la place pour développer les relations entre les personnages, comme entre Haley et Alex, ou entre Jay et Manny. Bref, quand tout est là, il ne faut pas bouder son plaisir.

Nikita 1.19 Curieusement, alors que l’intrigue était intéressante, j’étais moins dans l’épisode. Peut-être est-ce du à la présence de Jaden boulet de la série ? J’ai néanmoins apprécié les rebondissements, mais il manquait quelque chose, et je dois avouer que je suis déçu par la manière dont on nous explique le nouveau choix d’ Alex. Subitement, elle découvre qu’elle peut faire du bien et ne veut plus se la jouer perso ? Bof, bof…

Parenthood 2.21 Wow. Les personnages sont poussés à leurs limites. Adam face à la sexualité de sa fille doit apprendre à savoir la protéger tout en lui laissant sa part d’intimité. Sarah ne sait plus comment faire avec Amber qui se drogue. Crosby tente le tout pour le tout sans vouloir accepter sa situation. Bref, l’épisode est haletant, émouvant et permet aux acteurs de montrer une grande part de leurs talents. Et pour une fois, j’ai vraiment été bluffé par Monica Potter. Un très bon épisode qui se paye le luxe d’un cliffhanger surprenant. J’ai hâte de voir le final !

Raising Hope 1.18 Génial. J’ai parfois honte de rire des déboires de Maw Maw, mais c’est vraiment trop drôle. C’est typiquement le genre de gags qui ne passeraient jamais en France. Et puis l’épisode a bien secoué mon petit coeur de shipper. Non, je ne parle pas des amourettes de Maw Maw mais de Jimmy et Sabrina voyons ! Ils ont intérêt à me les rapprocher d’ici la fin de saison, je ne tiens plus là…

The Chicago Code 1.09 J’apprécie le fait de montrer les difficultés d’être le chef de la police, entre les forces opposées au changement, la nécessité du résultat, la pression politique et la pression des médias. L’épisode en rajoute même une couche sur les avocats qui n’hésitent pas à enfoncer les flics parce qu’ils sont capables de se payer leur propre sécurité. Il y a là des choses intéressantes. Dommage que l’intrigue policière soit banale. Car au final malgré tout ça, on ne sent pas le suspense, la tension, et les rebondissements sont inexistants.

Traffic Light 1.10 Joli. J’aime bien la façon dont les relations homme-femme sont dépeintes, entre ceux qui veulent tellement croire au conte de fée qu’ils en oublient toute alchimie, et les autres qui doivent composer avec les gaffes et les humeurs de leurs partenaires. Ce petit monde est décidément bien attachant dès qu’ils se recentrent sur leur sujet. Encore quelques épisodes, je vais avoir du mal à leur dire adieu.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s