Bilan de semaine 24

Une semaine plutôt décevante… Et je ne veux même pas parler de Better with you qui a été déprogrammée subitement, ce qui veut sans doute dire que son sort est réglé. Une fois de plus les comédies que j’apprécie sont annulées (Traffic Light et Better With You ça ne devrait plus tarder, l’an dernier c’était Accidentally on purpose, et je me souviens encore de The Class...). Sauf énorme surprise, point de vue comédie, il n’y aura donc que Raising Hope qui réussira à tirer son épingle du jeu cette saison…

Je continue mon bilan comme la semaine dernière en signalant les chances de renouvellements selon la couleur du carton (rumeurs et calculs d’Ausielo et Tv by the numbers).

Chuck 4.19 Je déchante un peu. Si j’apprécie la volonté de donner à Ellie et Awesome une nouvelle orientation, je regrette que le reste de l’épisode fait déjà redite par rapport au 4.15 de cette saison. En plus, comme la dernière fois, le coupable se devinait depuis la présentation des suspects. Bref, on se serait bien passé de ces intrigues un brin soporifiques.

Fairly Legal 1.10 Joli. L’épisode était réussi, et au lieu de s’attacher à la manière dont Kate réussit à éviter de coûteux procès à ses client, les scénaristes nous ont concocté une journée très éprouvante, et émouvante. Mieux, ils ont su éviter le happy end pour délivrer un message d’espoir à l’intention de leurs fans : « I’ll be back ! ». Je croise les doigts pour que Kate puisse tenir promesse l’année prochaine. Je vais probablement faire un bilan de cette première saison prochainement. Si tout n’est pas encore parfait, la série a du mérite.

Grey’s Anatomy 7.17 Quelques idées surnagent dans un océan de lassitude. La première, c’est de montrer l’acceptation de la maladie d’Alzheimer. J’aime cette intrigue, et j’espère qu’ils ne vont pas se contenter des pertes de mémoire mais qu’ils vont penser à la grabatisation progressive, au besoin d’un répit pour l’aidant, bref, il y a tant de problématiques avec ce sujet si riche que pour une fois qu’une série ose aborder le sujet, j’ai tendance à en demander plus. L’autre bonne idée c’est de montrer April, « victime » de son choix de vie tellement différent de ses colocs. Pour le reste, les amourettes de chacun ne m’inspirent guère et ce qui arrive à Callie et Arizona était tellement prévisible que je suis resté de marbre. (Non sérieusement, la série n’avait jamais fait de scènes en voitures donc immédiatement je pense à mal, moi. Vous mettez dans une voiture un couple qui ne cesse de se séparer, avec une femme enceinte pour aggraver la situation, vous rajoutez une belle déclaration et… Tadaaa !)

House 7.17 Un épisode qui me laisse une impression mitigée. Revoir le duo de Joan of Arcadia m’a fait très plaisir, et le twist final m’a bien surpris. Par contre du côté de House, son attitude fait qu’il est devenu encore plus détestable, et je crois que je ne suis pas prêt pour cette nouvelle orientation. J’espère me tromper.

How i met your mother 6.19 Cet épisode majeur pour Barney n’était tout simplement pas à la hauteur. Je n’ai pas grand chose à reprocher à John Lithgow, mais je n’ai pas été ému par la réaction de Barney. Et malheureusement, ce n’était pas drôle non plus. Ouch !

Modern Family 2.18 Quelques excellentes répliques noyées dans un scénario tout simplement affligeant (faudra me dire en quoi le babysitting de Haley, la dispute Gloria/Jay ou le voisin des Dunphy c’était drôle) . Décidément Modern Family souffle le chaud et le froid.

Off the Map 1.11 La série se rapproche de plus en plus de Grey’s Anatomy, dans le sens où l’environnement ne joue plus un grand rôle. Le problème c’est que cet épisode montre à quel point les relations entre les personnages sont prévisibles. Et cette impression persistante de déjà vu m’a empêché d’apprécier l’épisode. Soit la série se lance dans le spectaculaire au détriment de ses personnages, soit elle fait table rase de son environnement et nous fait une pâle copie de la série-mère. Qui a dit : « Jamais content » ?

The Chicago Code 1.07 L’intrigue policière était trop convenue pour être passionnante. Heureusement, une fois encore, Alderman abat ses cartes avec soin. Mais le principal intérêt de l’épisode était de voir le pétrin « familial » dans lequel Wysocki s’est fourré. Une idée à développer.

The Good Wife 2.17 Wow. L’épisode a fait déjà très fort avec le cas résolu par Bishop. Mais le clou du spectacle c’est quand même tout ce qui tourne autour de Kalinda, de sa façon de se dépêtrer de situations inextricables à sa révélation finale, estomaquante. J’adore.

Traffic Light 1.07 Sympathique, mais inférieur au précédent. Il est un peu dommage que l’épisode utilise de nouveaux personnages excentriques au lieu de s’attarder sur les personnages principaux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s