Bilan de semaine 18

Une semaine particulièrement chargée. Il va me falloir abandonner de nouvelles séries rapidement, car d’autres arrivent.

Better With You 1.13 La Saint Valentin était un thème parfait pour la série, et les scénaristes se sont plutôt bien débrouillés. Et maintenant qu’on connait bien les faiblesses et les forces de nos personnages, c’est un régal. Et puis j’adore Glen, l’amoureux transi.

Chuck 4.14 Il n’était pas évident de relancer la série dans de nouveaux arcs. Et je dois dire que j’ai plutôt apprécié ce loner, parce qu’une fois de plus j’ai retrouvé l’esprit du show. Oh bien sûr ça s’oubliera vite (sauf la prestation de Vovonne), mais j’ai passé un bon moment. On peut pas en dire autant de tous les épisodes de cette saison.

Fairly Legal 1.04 Toujours sympathique, même si un gimmick de la série commence à m’énerver : est-il vraiment nécessaire que Kate, lors d’une médiation, découvre une personne malfaisante et la mette hors d’état de nuire ? Sinon, j’adore toujours autant le personnage de Virginia Williams, et je ne vois vraiment pas ce que Michael Trucco apporte à la série.

Grey’s Anatomy 7.14 Je ne suis pas franchement emballé par les nouvelles orientations de la série (et les rapprochements en cours), mais cet épisode retrouvait un certain équilibre entre les scènes légères et médicales, ce qui n’est déjà pas si mal.

House 7.11 Un excellent épisode, qui pousse les personnages dans leurs retranchements : Cuddy, House, mais aussi Masters (Comment peux-t-on souhaiter le retour de l’insipide Thirteen après ça ?). J’ai bien aimé la mise en scène qui joue avec les ombres, rendant ses moments plus sombres. Et chose incroyable, j’ai même aimé l’intrigue de Taub, un personnage qui est toujours à la limite de devenir insupportable, mais qui arrive quand même à m’émouvoir, d’une certaine façon. Et ce n’est pas si facile.

How i met your mother 6.15 Je sais bien que tout le monde va parler de Katy Perry, dont la présence n’était absolument pas nécessaire. Mais j’avais plutôt envie de saluer les dernières scènes avec Jennifer Morrison, qui ont été émouvantes. Il était temps que la romance arrive. D’autant que pour la première fois je l’ai trouvé vraiment bien intégrée au groupe.

Modern Family 2.14 Sympathique, même si le problème de l’épisode est qu’il y a une idée de gag par histoire. Et surtout, que chaque gag est annoncé bien trop tôt. Mais je n’ai pas boudé mon plaisir, les acteurs rendent le tout très agréable.

Nikita 1.14 Une intrigue un peu faiblarde malgré quelques bons rebondissements, ça ne m’inquiète pas plus que ça. La volonté de rajouter du soap de façon artificielle pour Nikita et Alex, par contre… Surtout avec tout ce qu’on a rabâché depuis le début sur le fait que les liaisons sont toujours dangereuses. Bref, j’espère que ça va rester léger.

Off the Map 1.05 Je commence à cerner le problème que j’ai avec la série. Le besoin de faire du spectaculaire (la plongée sous-marine, vraiment ?), des intrigues médicales moyennes, des personnages pas assez affirmés et aux relations beaucoup trop consensuelles. Pourtant j’aime le cast, c’est indéniable. Mais je reste encore sur ma faim.

Parenthood 2.14 Très bon épisode. Forcément, quand Crosby et Jabbar sont sur la touche, ça laisse un peu de place aux autres personnages, et chacun – ou presque – avait son mot à dire et c’était même très drôle par moment. J’apprécie de plus en plus l’intrigue d’Haddie, puisque ça permet de vraiment apprécier le positionnement de chacun. Et surtout, elle n’est pas traitée de façon caricaturale.

Raising Hope 1.12 Que ça fait du bien de retrouver la famille Chance ! Sans être incontournable, l’épisode fait encore une fois un sans faute ou presque. Son seul défaut, c’est qu’il est trop court. Et que Jimmy loupe encore une occasion avec Sabrina…

The Big Bang Theory 4.15 Nettement en deça du précédent. L’histoire était tout sauf passionnante, et quelques rares gags parsèment l’épisode. Encore une fois, Penny et Sheldon font le show.

The Good Wife 2.13 Le show ne cesse de m’épater, tant il arrive à mêler différentes intrigues et à les rendre aussi passionnantes. Les retournements de situations, les révélations, l’habileté des personnages à éviter les balles de leurs adversaires, tout en évitant de les propulser comme des héros. Car ces avocats ou ces politiques, on l’a bien compris, n’ont que deux idées en tête : l’argent et le pouvoir. La misère humaine ne leur sert que d’escabeau.

The Mentalist 3.14 Joli. Je m’apprêtais à râler sur la fin (et la manière de trouver la solution) trop prévisible, et puis un joli retournement de situation a eu lieu. En plus l’épisode était assez émouvant (non seulement pour le sort de la fille), mais aussi pour Rigsby/Van Pelt.

V 2.05 Un épisode plus intense et presque captivant, même si la fin était prévisible. En tous cas je suis content de voir que ça bouge un peu. Mais je vais finir par croire qu’on ne va jamais vraiment voir cette force d’invasion… Pourtant j’aimerais vraiment voir le monde basculer pour de bon dans la terreur.

White Collar 2.13 Pas franchement convaincu par cet épisode qui manquait d’astuce, de répartie, et de charme. J’étais pas loin de m’ennuyer. Il va falloir redresser la barre rapidement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s