Bilan de semaine 15

Better With you 1.12 Un épisode qui démarre de façon un peu molle, mais qui finit par réutiliser de façon intelligente toutes ses premières remarques. J’aime.

Chuck 4.11 J’attendais beaucoup de cet épisode pour savoir si l’alchimie entre Sarah et Chuck pouvait redonner un peu d’émotion à la série. On y était presque, il a fallu que les scénaristes nous refassent le coup de l’amour impossible. Comment ne pas être en colère devant une telle fainéantise ?

House 7.09 Revoir Sprague Grayden et Amber Tamblyn dans un même épisode – comme au bon vieux temps de Joan of Arcadia – m’a fait plaisir, même si j’aurai souhaité les voir davantage interagir. D’ailleurs côté guest, l’épisode enfonce le clou puisqu’on a en plus Candice Bergen (Murphy Brown) et Matthew Lillard. Pour autant je suis un peu resté sur ma faim. Si l’épisode possède quelques scènes mémorables centrée sur la mère de Cuddy et Wilson, le reste de l’intrigue n’était pour une fois guère passionnant. Il faut dire que j’ai toujours eu du mal avec les déboires de Taub l’amoureux infidèle.

How i met your mother 6.14 En résumé, quand on en est au point de montrer des gens en train de rire devant des acrobaties sur Youtube, c’est qu’on a un sérieux problème d’écriture. (Et oui, ce message s’adresse aussi à un épisode de Community).

Modern Family 2.13 J’avoue avoir été agréablement surpris par l’épisode. Je ne pensais pas que la série pouvait apporter un regard sur la parentalité. Un joli traitement de la perception de la sexualité parentale, doublé par un énième malentendu pour apporter un peu de relief comique. Par contre l’intrigue de Mitch était insupportable tellement elle est prévisible.

Off The Map 1.02 Toujours aussi sympathique. L’épisode permet d’installer un petit peu plus ses personnages et pose les premières bases de leurs relations respectives. Nos 3 newbies vont encore une fois apprendre à s’adapter aux contraintes de leur nouvel environnement, mais vont pouvoir montrer qu’ils sont plus doués qu’on ne le pensait. Pas trop de reproches à faire sur l’épisode, en fait. D’autant que celui-ci se termine par un joli spectacle 😉

Parenthood 2.12 Très peu de choses à se mettre sous la dent, mis à part un joli dialogue sur le fait qu’un parent se voit toujours dans son enfant. La déception vient surtout de l’arrivée du nouveau boss, une caricature absolue. Et puis quel intérêt, franchement, de revenir sur le spectacle d’école, c’était déjà ennuyeux la première fois ! Enfin, je pensais être plus ému par le passage sur scène de Mae Whitman, très mal amené je trouve. En revanche j’ai apprécié le clin d’œil à Michael Cera (ils ont à nouveau joué ensemble depuis Arrested Development, dans Scott Pilgrim vs the world).

The Big Bang Theory 4.13 Excellent épisode qui réunit l’ensemble du casting, anciens comme nouveaux. J’avais dit récemment que je souhaitais voir davantage de relations entre les personnages. C’est un bon début. Les répliques s’enchainent à un très bon rythme du voyage jusqu’aux échanges de chambres et l’épisode a même son moment de grâce lors de l’allocution. Preuve s’il en est que la série a encore de beaux jours devant elle.

The Good Wife 2.11 La guerre interne trouve un développement inattendu, je n’imaginais pas une sortie de crise aussi rapide. Et même si l’épisode est haletant, j’ai quand même été déçu par la faiblesse du cas traité au tribunal, notamment sa résolution. Cela dit ça reste un bon moment de télévision.

The Mentalist 3.12 Je n’étais pas très emballé par l’arrivée d’une consultante scientifique brillante et asociale, mais j’ai finalement apprécié son personnage, davantage que les nouvelles dynamiques qu’elle aurait du apporter. Au final, l’épisode remet la série sur ses fondamentaux : de nouveaux éléments sur Red John et la certitude que le show compte continuer à exploiter le shipperisme Rigsby – Van Pelt . Et pour une fois j’ai même été surpris par les motivations des coupables. Plutôt content, donc.

V 2.03 Un épisode qui en fait des tonnes sur le fait d’être parent. Et qui se permet de mettre en opposition la torture humaine et la torture alien ainsi que les différentes attitudes de la belle-mère (Lisa-Erica d’un côté, Tyler-Anna de l’autre). Beaucoup trop démonstratif pour susciter une quelconque émotion. Dans le même temps j’attends toujours que ça bouge, ma patience atteint bientôt ses limites.

White Collar 2.10 Retour mitigé pour la série. Si heureusement le cas de Mozzie se règle bien, je trouve que les éléments du puzzle s’imbriquent de façon beaucoup trop rapide pour désigner un nouvel adversaire . Si je comprends le besoin d’orienter la série vers un nouvel arc, je déplore son manque de tact. Là j’ai vraiment l’impression qu’on nous a bassiné pendant des dizaines d’épisodes pour un mystère qui n’en valait pas la peine, et que en plus on met tout le monde au courant de façon très légère. Enfin bref, j’ai quand même aimé revoir ces personnages.

Publicités

Une réflexion sur “Bilan de semaine 15

  1. Enfin on finit par se rejoindre sur TBBT… 🙂
    J’ai par contre provisoirement arrêté HIMYM. L’épisode de la semaine dernière a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Je pense que je me mettrai à jour pendant la période de hiatus des séries en février/mars.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s