Acteurs et actrices coréennes : Hwang Jung Min

Hwang Jung Min est un acteur qui a sensiblement progressé, pour devenir un des acteurs incontournables en Corée.

A l’inverse de la plupart de ses collègues, il n’a pas commencé à jouer dans des séries, mais est issu du théatre (il est major dans cette discipline) et s’est fait reconnaître au cinéma. Sa filmographie est impressionnante.

On le retrouve donc dans Shiri, le blockbusterd’action et de suspense de 1999, où il a un petit rôle. Mais c’est avec le film musical Waikiki Brothers (2001) puis le triangle amoureux Road Movie (2002) qu’il reçoit ses premières recompenses.

Parmi ses autres prestations, il jouera dans le déstabilisant film d’Im Sang Soo (A good Lawyer’s wife, devenu en français Une femme coréenne). C’est à partir de ce film et de This Charming girl, gagnant de très nombreux prix internationaux (Deauville, Sundance, Berlin) que sa renommée va prendre de l’ampleur. Ses rôles vont prendre de l’ampleur.

C’est en incarnant un membre de la mafia dans A Bittersweet Life qu’il marque les esprits. A cette époque, il parait vraiment antipathique, et il va briser son image pour peu à peu devenir un dur au coeur tendre, voire un doux rêveur.

Ainsi, il est méconnaissable dans le très beau film You are my sunshine, où il incarne un fermier qui se marie avec une prostituée (Jeon Do Yeon, celle qui gagnera au film suivant – Secret Sunshine – un prix d’interprétation à Cannes), laquelle est positive au HIV. On y voit d’ailleurs le traitement scandaleux réservé à l’époque pour ces malades.

C’est dans My lovely week (the most beautiful week of my life, encore appelé All for love),  film aux histoires entrecroisées que Hwang Jung Min étonne encore par sa versatilité.

Mais décidément l’acteur rayonne dans les milieux ripoux, et le très bon polar Bloody Tie (2006) achève de me convaincre. Cet acteur a le charisme des plus grands.

Après un Black house passé inaperçu parce que vendu comme un film d’horreur alors que c’est un thriller psychologique, il m’a tout simplement bluffé dans Happiness.C’est peut-être sa meilleure prestation à ce jour. Hur Jin Ho a décidément le chic pour sublimer ses acteurs. Hwang Jung Min incarne un homme détestable qui profite de vies nocturnes, d’alcool et de débauche et qui va se retrouver ruiné, avec une cirrhose.Pour éviter d’en parler à ses proches, il part dans un hospice à la campagne. Il rencontre alors une femme malade jouée par Im So Jung. La quête du bonheur commence alors, et la transformation de Hwang Jung Min est épatante.

Enfin, dans A Man who was a superman, il rejoint Jun Ji Hyun pour incarner un homme qui prétend être superman. Il incarne parfaitement cette folie douce à l’origine tragique.

C’est alors que Hwang Jung Min fait une incursion dans les séries télé avec une sympathique comédie télévisuelle en 2009 : That Fool (Accidental couple).

Hwang Jung Min est vraiment un acteur à suivre, parce qu’il est capable de jouer tous les rôles, du comique au tragique, de la folie douce à la folie meurtrière, de l’homme à femme à l’amoureux transi, de la magie au réalisme. Grâce à son évolution et à la diversité de ses rôles, il figure maintenant parmi mes acteurs préférés.

Publicités

3 réflexions sur “Acteurs et actrices coréennes : Hwang Jung Min

  1. Pingback: Petit récapitulatif des présentations d’acteurs et d’actrices coréennes « Cinédramas

  2. Pingback: Marathon « Cinédramas

  3. Pingback: Tag d’un drama-addict « Cinédramas

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s